Actu

Restaurants : routiers et transporteurs s’unissent pour exprimer leurs colères

Dans un communiqué commun, un sans précédent, syndicats (FO Transport, CFDT Route, CGT, CFTC Transport) et fédérations du transport routier (FNTR, OTRE, TLF, UNOSTRA, CSD) expriment leurs colères déplorant « le manque de volontarisme du gouvernement vis-à-vis d’une profession qui assure l’acheminement des biens indispensables au quotidien des Français. » Ils demandent instamment que « tous les centres et relais routiers soient ouverts non seulement le soir mais également en journée pour tous les professionnels de  la route qui assurent la vie de la nation. »

Les organisations syndicales et patronales annoncent qu’elles vont accentuer la pression et défendront sans relâche, par tous moyens, « l’exigence de conditions de travail dignes pour leurs conducteurs, laquelle n’est pas négociable. »

Le gouvernement avait annoncé vendredi l’ouverture de plusieurs centaines de restaurants routiers de 18h à 10h du matin, sur le territoire national pendant la période de confinement. Par décret publié samedi 7 novembre, le gouvernement a renvoyé la question aux Préfets de départements. « Force est de constater qu’à ce jour, les conducteurs rencontrent toujours autant de difficultés pour se restaurer correctement, se doucher et accéder à des sanitaires décents, particulièrement sur le réseau national non concédé » font savoir les syndicats et patronat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *