Actu

Rétromobile 2022 ouvre ses portes

Rétromobile, le salon dédié aux véhicules de collection a ouvert ses portes mercredi à Paris Portes de Versailles jusqu’au dimanche 20 mars 2022. Aux côtés des belles Italiennes, une rare Rochet-Schneider série 18400 de 1921 sera exposée sur le stand Berliet qui célèbrera son 40è anniversaire en mettant à l’honneur l’industrie automobile lyonnaise.

La Rochet-Schneider série 18400 de 1921, 6 cylindres, équipement incendie autopompe Delahaye rappelle que Edouard Rochet et Théodore Schneider furent des pionniers de l’automobile. Le modèle présenté, produit à 197 exemplaires entre 1920 et 1926, appartient à la série 18 400 réceptionnée au Service des Mines le 2 octobre 1919. Acquis par la Chocolaterie Menier en 1921, il affiche 40 830 km au compteur. Pendant près de 60 ans, il a assuré son service de lutte contre l’incendie à l’usine et à la ville de Noisiel qui vivaient en étroite symbiose.

En 2004, ce véhicule a été offert à la Fondation Berliet par la société Nestlé-France S.A.S, « d’une part du fait de sa marque, et d’autre part du fait du parallélisme entre les deux aventures industrielle et humaine des Sociétés Berliet et Menier ». Créé par Edouard Rochet et Théodore Schneider à Lyon, Rochet-Schneider, dès la fin du 19ème siècle réalise des exploits : en 1896, ascension du col du Galibier (2 645 m.), en 1898, liaison Lyon-Constantinople sans incident, multiples lauriers en compétition. En 1900, est inaugurée une usine de 10 000 m2, fleuron à l’époque de « l’Ecole automobile lyonnaise ». Robustesse, fiabilité, fabrication et finition « haute-couture », telles sont les valeurs de la marque dont la production automobile cessera en 1931 et celle des véhicules industriels vingt ans plus tard.

A voir aussi : une magnifique « machine à remonter le temps », le premier véhicule auto-mobile présenté par l’association « Le Fardier de Cugnot ». C’est la réplique de l’engin baptisé « chariot de feu » construit en 2007.

Le salon Rétromobile est ouvert de 10 heures à 22 heures, le week-end prochain de 10 heures à 19 heures. L’entrée coûte 21 euros en prévente sur internet et passe à 24 euros sur le salon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.