A (RE)VOIR Actu

Scania fait entendre sa voix à la COP26 à Glasgow

Christian Levin, président de Scania et Traton, a participé à la COP26 à Glasgow. Il s’est exprimé sur ses ressentis en ce qui concerne les véhicules industriels et les efforts consentis par les constructeurs. La COP26, conférence des Nations Unis pour le climat, qui a débuté le 1er novembre s’est achevée sur une déclaration qui pour beaucoup ne va pas assez loin. Dans ce contexte tendu, le transport routier montre de la bonne volonté.

« Je suis arrivé à Glasgow afin de participer à la COP26 aux côtés de notre équipe en Grande-Bretagne qui avait organisé un événement qui a débuté le 8 novembre. COP26 Net Zero Transport Conference a réuni des influenceurs de l’industrie, des partenaires et des clients afin de discuter de la collaboration dans l’écosystème des transports. Il s’agit d’accélérer les changements significatifs au cours de la prochaine décennie. Le sentiment lors de l’événement était très positif. Si certains disent que nous faisons partie d’un secteur qui, dans le passé, n’a pas fait assez, nous sommes aujourd’hui dans un nouveau mouvement. Il y a une vraie volonté de changement et de le faire rapidement. Je suis optimiste par les progrès que nous réalisons. »

ICI téléchargez l’information sur la conférence 

Christian Levin développe les points clés d’un engagement durable.

Ainsi, du côté des véhicules, le constructeur est prêt et il n’y a pas de barrières technologiques fondamentales pour empêcher la transition vers des véhicules zéro émission au fil du temps. « Nous produisons en série des véhicules entièrement électriques et le développement technologique permettant l’électrification se déroule plus rapidement que prévu » assure le dirigeant.

Les objectifs basés sur la science guident les bureaux d’études. « Nous avons été la première entreprise de notre industrie à définir des objectifs de réduction de carbone basés sur la science et nous constatons que les autres constructeurs suivent. Nous voulions nous assurer que nous qui travaillons pour Scania aujourd’hui, nous puissions montrer la voie. C’est pourquoi nous les fixons à 2025, plutôt qu’à 2030 ou plus tard. » annonce Christian Levin.

Le constructeur recherche des partenariats pour réaliser ces objectifs très ambitieux. Selon le dirigeant, le moyen le plus efficace d’accélérer le changement est de travailler en commun avec des partenaires stratégiques dont les clients, les fournisseurs d’énergies, les équipementiers. Enfin, ce que nous appelons la filière du transport. Christian Levin est à la fois confiant et vigilant « Nous sommes impliqués dans plusieurs partenariats stratégiques comme la CEOAlliance et la PathwaysCoalition mais nous avons besoin de plus au niveau local, régional et mondial. Et nous avons besoin de publics et de privés car nous visons 100% zéro émission d’ici 2040. Ici, il ne s’agit pas de technologie mais plutôt d’énergie. Passer à l’électricité sans électricité verte ne fait que déplacer les émissions d’échappement vers une autre partie de la chaîne de valeur et ce n’est pas admissible. Il y aura des différences selon les pays, mais là il faut vraiment une transformation rapide ! »

Scania est un constructeur ambitieux qui s’est fixé comme objectif de vendre 50% de véhicules électriques d’ici 2030. Mais le patron sait pertinemment qu’en arrivant à cet objectif, environ 90 % de la flotte roulante de camions Scania dans le monde fonctionnera toujours avec la technologie conventionnelle. Le constructeur sait qu’il a besoin des carburants respectant les règles environnementales. Les besoins en biocarburants sont essentiels pour atteindre l’objectif de l’accord de Paris alors que depuis des années les camions Scania diesel peuvent rouler au HVO, sans aucune modification. D’autre part, les véhicules au gaz fonctionnent au biogaz, qu’il soit comprimé ou liquéfié.

Qui est Christian Levin ?

Christian Levin, 54 ans, est entré chez Scania en 1994. De 2016 à 2019, il était directeur général adjoint président et responsable des ventes et du marketing chez Scania CV AB. Il a été membre du directoire de Traton SE depuis 2019. Jusqu’en avril 2021, il était responsable de la Recherche & Développement ainsi que pour les Achats (Chief Operating Officier). Il est président de Scania CV AB depuis mai 2021 et PDG de Traton SE depuis Octobre 2021.

One Response

  1. Adieu le légendaire bruit du V8, king of the road !!!,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.