Actu

Seule la France affiche une baisse des immatriculations poids lourds en Europe

En juin, les immatriculations de véhicules utilitaires, tous segments, dans l’UE ont chuté de 22,5 % avec 144 210 unités. Cette baisse est principalement due à la baisse des ventes de VUL qui a compensé la croissance des immatriculations de camions, selon l’ACEA qui publie ces chiffres. Sur le segment poids lourd, seule la France affiche une baisse.

Les immatriculations de véhicules utilitaires légers dans l’UE ont connu une nouvelle baisse en juin (-26,8%), avec 115 080 unités vendues. Les principaux marchés de la région ont tous contribué au faible résultat global en affichant des baisses. L’Espagne a enregistré le pourcentage de perte le plus élevé (-32,4 %), suivie de l’Allemagne (-31,6 %), de l’Italie (-25,3 %) et de la France (-21,9 %). Depuis janvier, le marché européen des véhicules utilitaires légers neufs a reculé de 23,9 %, totalisant 653 731 unités (-24,4 % en France).

Véhicules utilitaires moyens et lourds (MHCV) de plus de 3,5 t

Le mois dernier, le segment des utilitaires a augmenté de 2,2 % pour atteindre 26 736 unités immatriculées dans l’UE. Parmi les quatre principaux marchés, l’Espagne a enregistré la plus forte hausse en pourcentage (+25,6 %). L’Italie a connu une hausse plus modeste (+5,0%). La France et l’Allemagne ont en revanche enregistré des pertes (respectivement -10,9 % et -4,2 %). Au cours du premier semestre 2022, les immatriculations de véhicules utilitaires moyens et lourds dans l’UE ont diminué de 2,5 %. A l’exception de l’Espagne (+5,1%), tous les grands marchés ont enregistré des baisses : l’Allemagne (-7,6%), la France (-1,5%) et l’Italie (-1,1%).

Poids Lourds (VHC) neufs de 16t et plus

En juin, les immatriculations de poids lourds neufs ont augmenté de 4,6 % dans l’ensemble de l’Union européenne, atteignant 22 482 unités. Les quatre grands marchés d’Europe de l’Ouest ont enregistré des performances mitigées. L’Espagne a affiché le gain en pourcentage le plus élevé (+30,8 %), suivie de l’Italie (+10,2 %). En revanche, la France affiche une baisse de 8,2 %. L’Allemagne est en revanche restée stable (+0,1%). La Pologne – qui est le plus grand marché pour les poids lourds en Europe centrale – a contribué à la bonne performance de la région en affichant une augmentation à deux chiffres (+10,4 %).

Depuis le début de l’année, les ventes de poids lourds neufs dans l’UE ont connu une croissance modeste (+0,4 %), totalisant 128 501 unités, bénéficiant des performances positives des deux derniers mois. Néanmoins, les quatre principaux marchés de la région ont affiché des résultats différents. L’Espagne et la France ont enregistré des gains (+5,9 % et +2,6 % respectivement), tandis que l’Allemagne a enregistré une croissance négative (‑3,3 %). L’Italie est restée inchangée par rapport à juin 2021.

Source : ACEA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.