Actu

Soupçons sur le fret transmanche

Irish Ferries Calais Douvres

DFDS et P&O ont conclu un accord au printemps dernier pour l’embarquement des poids lourds sur la ligne Calais-Douvres. L’Autorité de la concurrence française soupçonne les deux compagnies de s’être indûment entendues pour se répartir des clients de leur transport de fret transmanche.

La compagnie maritime danoise DFDS défend un « accord technique » avec l’entreprise britannique et promet de coopérer avec les enquêteurs français.

« DFDS souhaite préciser qu’il s’agit bien d’un accord technique permettant de réduire les temps d’attente de nos clients et les files d’attente dans les ports», a indiqué Jean-Claude Charlo, directeur général France de DFDS. « Nous allons bien sûr coopérer avec l’Autorité de la Concurrence et fournir tous les documents requis », a-t-il ajouté.

Le dirigeant précise que l’instance « n’a tiré aucune conclusion à ce stade quant à l’existence d’une infraction au droit de la concurrence et garde l’esprit ouvert à ce stade ». P&O n’a pas voulu réagir à cette enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.