Économie

Supply Chain : 95% des entreprises ne profitent pas de la digitalisation

Selon une étude réalisée par DHL, la plupart des 350 sociétés interrogées (des secteurs de l’automobile, la santé, …) ne réalisent pas tous les avantages de la digitalisation de la Supply Chain pour leurs chaînes d’approvisionnement. Elles n’arrivent pas à exploiter le potentiel de réduction de coûts de ces nouvelles technologies.

La robotique de nouvelle génération, l’IA, les véhicules autonomes, le blockchain, l’analyse des big data et les capteurs intelligents, ne passent pas encore dans la Supply Chain, à en croire cette étude menée pour le compte de DHL.

Les répondants ont classé le Big Data Analytics comme la solution d’information la plus importante : 73% d’entre eux ont déclaré que leur entreprise investissait dans cette technologie, devant 63% des applications cloud, 54% de l’Internet of Things (IOT), 51% de blockchain, l’apprentissage automatique à 46% et l’économie du partage à 34%.

L’importance du matériel physique s’est concentrée sur la robotique avec 63% des répondants la classant comme la technologie physique la plus importante, battant les AV à 40%, l’impression 3D à 33% et la réalité augmentée et les drones à 28%.

Pour les applications de matériel informatique, 68% des répondants ont déclaré que la fiabilité était la principale préoccupation, tandis que 65% ont indiqué une résistance au changement dans leur organisation suivie d’un retour sur investissement insuffisant ou prolongé à 64%.

Les apports attendus de ces nouvelles technologies sont en premier lieu la réduction des coûts et l’amélioration de la rentabilité, une attente exprimée par 82% des sociétés en ce qui concerne les solutions hardware et 77% pour les solutions informatiques.

José F. Nava, directeur du développement, DHL Supply Chain, a déclaré:

« Le marché de la supply chain se trouve à un tournant de transformation. Le modèle traditionnel fait face à des niveaux de disruption sans précédent du fait des nouvelles technologies physiques et des nouvelles solutions IT et analytiques. Ces technologies offrent des opportunités considérables pour réduire les coûts et améliorer la rentabilité. Mais cela signifie aussi que les entreprises qui ne sauront pas s’adapter risquent d’être rapidement dépassées. Nos clients nous sollicitent de plus en plus pour les accompagner dans cette transition ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.