TRM24 Le Mag

Sur les traces de Paul Berliet

Le Club Automobiliste Berliet effectuait sa sortie de printemps le week-end dernier. L’itinéraire n’avait pas été choisi par hasard : il a retracé les principaux lieux à la carrière de Paul Berliet dont la Fondation fête les 100 ans de sa naissance.

Le 28 avril dernier, à Lyon, la caravane, qui rassemble 13 camions et 21 voitures, quitte le siège de la Fondation Berliet, maison natale de Paul Berliet dont 2018 marque le Centenaire de la naissance. Les Berliet, Citroën, Hotchkiss et Unic composent une flotte qui répond au vœu du créateur de la Fondation Berliet : écrire l’histoire du camion français. Une forte majorité de Berliet rappelle que la marque à la locomotive fut le premier producteur français de véhicules industriels et le leader du marché hexagonal.

Photos Fondation Berliet

L’itinéraire choisi par Michel Michaux, président du CAB et son équipe, est lié au chemin de vie de l’industriel lyonnais : plusieurs détours à travers les rues de Vénissieux pour longer les usines créées par Marius Berliet et agrandies par son fils Paul, puis à travers Saint-Priest où Paul Berliet a réalisé l’extension des moyens d’études, de fabrication, d’assistance technique, etc. entre 1962 et 1970. La Cité Berliet n’a pas été oubliée car le fils de Marius est l’auteur de sa renaissance en 1951.

Agréable promenade, sans incident, sur les routes de campagne du département de l’Ain, où s’est développé depuis 40 ans le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, pour gagner le Conservatoire abritant la collection de véhicules qui brosse l’histoire du transport routier de la fin du 19ème siècle à nos jours.

La Fondation Berliet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.