Non classé

Surréaliste : pénurie de routiers en Pologne

Le transport routier polonais souffrirait d’une pénurie de conducteurs routiers. L’information est loin d’être une blague. De plus en plus de transporteurs recrutent principalement des routiers ukrainiens, bélarusses et … népalais.

Les 300 000 chauffeurs polonais ne suffisent plus, ils sont 25 000 par an à quitter le métier et l’âge moyen des conducteurs ne cesse de vieillir. Il manquerait près de 100 000 professionnels de la route. Et la situation ne devrait guère s’améliorer alors que l’activité du secteur ne cesse de croître. Le Transport Routier de marchandises polonais représente aujourd’hui 14,7% du volume réalisé par les 28 membres de l’Union européenne. Il suit l’Allemagne de près et domine le transport international avec une part de marché de 28%.

Depuis le conflit avec la Russie sous Poutine, les conducteurs ukrainiens se comptent par centaine en Pologne. Deux à trois semaines de cours théoriques et quelques heures de conduite sur un camion école pour 2 000 euros et ils sont prêts à rouler. Depuis quelques mois, certaines entreprises de transport n’hésitent pas à former les nouveaux conducteurs.

Seul hic : les transporteurs polonais paient les routiers embauchés jusqu’à trois cent euros en moins que leurs propres conducteurs. Déjà à la base, le coût des conducteurs reste très bas : 0,16 €/km contre 0,45 €/km en France.

De nombreux autres secteurs souffrent du manque de main d’œuvre comme le bâtiment et la restauration. La Pologne ouvre ainsi ses frontières et accueille désormais des milliers de Bélarusses ou encore de Népalais. La Géorgie et le Kazakhstan voisins sont aussi des pays où la Pologne a décidé de recruter notamment des conducteurs routiers.

3 Responses

  1. En regard des cadences imposées, de la flexibilité exigée et des salaires de misère, voici les esclaves du 21 ieme siècle.
    Vivement la mise sur pied d’une Europe sociale, de plus de contrôle des temps de roulage. Malheureusement cette exploitation arrange beaucoup de patrons.

    1. Quand tu dit les patrons …tu parles des consomateur …genre amazon se sont eux les patrons .celui qui commende et qui veut payer le moins chere posible 🤔

  2. Les conducteurs polonais sont embauchés par des entreprises Française..au détriment des chauffeurs français qui eux sont licenciés…2400 euros par mois pour les Français la moitié pour les polonais..
    L’esclavage ne sera jamais aboli dans le transport routier !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *