Actu

Tachy intelligent : les ateliers doivent penser aux mises à jour

Comme nous vous l’indiquions dans un précédent article, la législation sur les tachygraphes intelligents introduite par l’Annexe 1C (UE 2016/799) est entrée en vigueur le 15 juin dernier. Les ateliers doivent procéder à plusieurs mises à jour afin de se conformer aux nouvelles règles.

Stoneridge est prêt depuis avril 2019, date de lancement de son tachygraphe intelligent SE5000 Connekt, pour accompagner les flottes, les chauffeurs et les ateliers à la conduite du changement. Les livraisons ont déjà démarré chez les constructeurs de véhicules poids lourds et la demande reste très forte sur le marché. En parallèle, Stoneridge poursuit la commercialisation du tachygraphe 1B (revente ou remplacement) pour les véhicules immatriculés avant le 15 juin 2019 et qui souhaitent conserver leur équipement d’origine.

Une mise à jour des outils d’inspection des ateliers est nécessaire pour être en phase avec la législation 1C et prendre en compte les nouvelles fonctionnalités de l’appareil intelligent, telle que la procédure de test de fonctionnement pour les modules GNSS et DSRC. Les ateliers devront utiliser de nouveaux scellés et enregistrer le numéro utilisé lors de l’étalonnage situé sur la plaque du véhicule. Enfin, les techniciens auront à suivre une formation et seront équipés d’une nouvelle carte d’atelier pour travailler sur les tachygraphes intelligents.

Stoneridge est à même de prendre en charge ces nouvelles inspections via les mises à jour anticipées de son outil d’atelier Optimo2 (configuration, programmation et étalonage des tachygraphes) et de sa plateforme d’inspection Ubbeo (www.ubbeo.com).

Aucun changement n’est requis pour les parcs de véhicules et les conducteurs. Ils devront continuer à télécharger, stocker et analyser leurs données de tachygraphe numérique pour se conformer à la règlementation sociale du transport et à la directive sur le temps de travail. Leurs outils de téléchargement et logiciels doivent être à jour pour être compatibles avec les modifications de l’Annexe 1C et accepter le nouveau format de données. Stoneridge prend en charge cette opération grâce à son son logiciel d’analyse de tachygraphe en ligne OPTAC3 et ses outils de téléchargement tels que digifobpro ou digiDL pour le téléchargement à distance.

Inodis, en charge de l’équipement des ateliers en France, met à jour régulièrement une carte des ateliers équipés avec le matériel Optimo2 visible via le lien www.stoneridgefrance.com/ready1C

Pour plus d’informations sur l’introduction de l’Annexe 1C et son impact sur les flottes, les conducteurs et les ateliers, visitez le site www.SE5000.com

(avec communiqué Inodis Stoneridge France)

A lire aussi :

Entrée en vigueur de l’obligation d’équiper les poids lourds neufs du tachygraphe intelligent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.