Actu

Taxe poids lourds en Alsace : l’appel d’offres est lancé

La taxe poids lourd ne devrait pas être mise en place avant 3 ans. La Collectivité européenne d’Alsace a publié récemment l’appel d’offres destiné à sélectionner l’opérateur. La remise des dossiers est limitée au 31 juillet prochain.

Une loi du 28 février autorise la création de cette taxe, censée rééquilibrer le trafic routier dans la vallée du Rhin. « Il s’agit de lutter contre le report de trafic routier généré par l’établissement, en 2005, de la LKW-Maut de l’autre côté du Rhin : de 2 000 à 2 500 camions franchissent ainsi le fleuve chaque jour, attirés par un réseau routier alsacien en grande partie gratuit. »

L’objet du marché publié par la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) le 13 mai dernier vise « à sélectionner l’opérateur chargé de mettre en place puis d’opérer un système permettant la collecte et le contrôle de la taxe kilométrique poids lourd alsacienne prévue par l’ordonnance no 2021-659 du 26 mai 2021 telle que ratifiée par la loi no 2022-269 du 28 février 2022 ».

Les candidats ont jusqu’au 13 juillet prochain pour déposer leur dossier. La sélection viendra ensuite. La remise des offres finales est fixée à mai 2023 et la signature du marché en octobre 2023.

Baptisée « R-Pass », la taxe poids lourds alsacienne sera fondée sur le système Via Pass, déjà mis en œuvre en Belgique. Il permet une facturation des trajets par le biais d’un satellite, en utilisant les systèmes embarqués existants.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

One Response

  1. Le but de cette écotaxe est de repousser outre Rhin les transporteurs qui transitent par l’Alsace pour ne pas payer la LKW Maut !
    Et si ça marchait ?
    Ces transporteurs emprunteraient la rive droite du Rhin !
    Ne circuleront en Alsace que les transporteurs Alsaciens et ceux qui viennent livrer et recharger en Alsace !
    Ils seront les seuls à acquitter l’écotaxe qui pour être suffisamment dissuasive devra être égale à la LKW Maut, sans possibilité de remise ou avantage quelconque pour les transporteurs locaux !
    Or cette écotaxe pourrait atteindre 10 000 euros par ans et par camion qui ne circule qu’en Alsace, et obligera les transporteurs à reporter cette charge sur les factures à leurs clients Alsaciens !
    Ces clients seront obliger de répercuter cette taxe sur leurs produits achetés par les consommateurs Alsaciens (fin de la boucle) !
    Ainsi une simple idée pour repousser 20% du trafic de camions, se transforme en un nouvel impôt, payé par les consommateurs Alsaciens et mis en place par des élus Alsaciens !
    On notera qu’une partie de l’argent récolté servira à entretenir les routes qui étaient à la charge de l’état !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.