Articles 18H

Technotrans 2022 à l’heure des innovations et de la décarbonation

Technotrans a débuté hier à Nantes. Pour sa 19è édition, le salon du grand ouest est placé sous le signe de l’inspiration avec plus de 130 exposants de différents secteurs : constructeurs poids lourds, équipementiers, éditeurs de logiciels. Plusieurs thèmes sont ainsi abordés comme la décarbonation, le dernier kilomètre ou encore la digitalisation.

« Le nerf de la guerre e ce moment est d’avoir les moyens financiers pour relever le défi de la transition énergétique. Il est fondamental que chargeurs consommateurs comprennent que le transport doit se vendre au juste prix pour que les professionnels puissent dégager des marges suffisantes pour investir dans la transformation de leurs flottes. En parallèle, les transporteurs doivent s’appuyer sur une trajectoire plus lisible en matière de solutions énergétiques » a déclaré Jean-Christophe Limousin, délégué régional de la FNTR Pays de La-Loire.

Une conférence organisée en partenariat avec TRM24 aura lieu aujourd’hui à 14h30 sur ce sujet. Des transporteurs de la région viendront témoigner de leur expérience de décarbonation de leur parc poids lourd ainsi que des énergéticiens.

Les organisateurs ont décidé de lancer pour cette nouvelle édition les Trophées Technotrans qui récompensent des projets inspirants du secteur du transport routier. Les prix ont été remis hier à Dashdoc pour son Dashtour (Trophée Exposant), à Lamberet pour sa commande vocale qui s’associe au Multiplexage de fonctions sur porteur et semi-remorque (Trophée Projet) et au lycée Rosa Park pour son projet de concours de conduite rationnelle (Trophée Coup de cœur).

Volvo, Renault Trucks, DAF, Scania, Mercedes, Iveco et Volta Trucks présents

Volvo Trucks présente sur un stand de 400 m2 sa gamme électrique. Pour commencer un Volvo FM Electric, un tracteur 4×2 dont la production série a démarré le 14 septembre dernier. Un FE 100% Electric est également présenté. Tout comme le Volvo FL Electric, leur production a démarré dès 2019. « L’objectif de l’entreprise est que la moitié du total de ses ventes de camions soit électrique en 2030 » rappelle le constructeur. Scania, le régional de l’étape, a décidé de présenter 3 camions, 3 énergies (électrique, gaz et diesel) : un porteur BOM BEV 25 P B4x2, un tracteur R 410 A4x2 GNC et un tracteur 460 R A4x2 nouvelle chaîne cinématique 13 litres SUPER.

Chereau et son groupe de froid électrique à récupération d’énergie

Chereau présente un groupe froid électrique avec pack batterie et essieu à récupération d’énergie. Le pack batterie se recharge sur secteur et en roulant, grâce à l’essieu à récupération d’énergie (E-Axle 24 Kw). Il expose aussi un véhicule équipé de la nouvelle cloison EasyFlex-C, plus légère et plus ergonomique. Elle est également plus compacte, pour permettre des chargements de 33 palettes dans une semi-remorque multi-température. Enfin, c’est une cloison flexible (d’où son nom EasyFlex-C), de manière à la préserver des coups de car à fourche. Si l’on tape dedans avec des palettes, elle ne casse pas, mais s’escamote vers l’avant. Elle bénéficie par ailleurs d’un revêtement spécifique en pied de cloisons qui améliore sa protection et sa longévité.

Continental et ses services sur la gestion des données

Continental présent à Technotrans présente plusieurs services axés sur la gestion des données dont ContiConnect 2.0 et ses capteurs nouvelle génération permettant l’analyse continue des données collectées. L’expérience utilisateur a été considérablement améliorée grâce à la sortie d’une nouvelle application qui couvre l’ensemble des travaux effectués sur le véhicule et présente au gestionnaire de flottes les informations pertinentes sous une forme encore plus personnalisée. Continental présente aussi sur son stand sa 5e génération de pneus pour véhicules industriels, pour une utilisation en régional et « grand régional » : les Conti Hybrid HS5 et Conti Hybrid HD5 pour essieux directeurs et moteurs. Les bandes de roulement innovantes, les mélanges de gomme et les constructions de carcasse offrent un meilleur kilométrage jusqu’à 20 % supérieur par rapport à la génération précédente selon la dimension du pneu concerné, une durée et une résistance au roulement optimisées, ainsi qu’une réduction des émissions de CO2.

Addsecure et ses FMS et TMS

AddSecure expose sur le salon ses dernières nouveautés en matière de gestion de flotte (FMS) et de planification du transport (TMS) caractérisées par un ensemble de plateformes SaaS basées sur le cloud pour la gestion des véhicules, des remorques, des conducteurs et des transports. Il y présente sa solution Asset light de géolocalisation GPS des remorques ainsi que la version Asset Pro permet l’enregistrement des températures des véhicules frigorifiques et l’affichage d’alertes dans le portail de gestion de flotte Co-Driver Weboffice ou sur l’application smartphone du conducteur. En complément la balise IoT Sense Tag facilite la localisation et le suivi des remorques, bennes, conteneurs, engins de construction. Le Sense Tag se fixe sur les équipements et utilise la technologie BLE (Bluetooth 4.0+ basse consommation) pour communiquer les positions et autres données de vos ressources directement dans Co-Driver Weboffice, sans GPS ni abonnement GSM nécessaire.

Ekolis présente Infinity

Ekolis présente un espace dédié à la plateforme Infinity d’agrégation des données en faveur d’une télématique durable, responsable et autonome. Infinity se tourne vers la gestion des flottes multi-énergies qui s’adapte à toutes les marques et tous les métiers. La plateforme est le pivot technique des solutions télématiques pour remorque sur mesure, connectées au système EBS, autonomes et désormais alimentées par énergie solaire. Ekolis a en effet développé une nouvelle version de son boitier télématique doté de batteries connectées à des panneaux solaires. Ce dispositif allonge la durée de vie du boitier télématique et permet une remontée plus fréquente des données (toutes les 5 minutes au lieu de 30 minutes) sans surcoût pour les transporteurs qui n’ont plus besoin d’installer ni de remplacer les piles pour alimenter la télématique. Ekolis lance aussi l’application d’écoconduite basée sur l’analyse de la consommation de carburant par rapport à la tonne transportée. Il s’agit d’un nouveau module de l’application Ekolis existante, permettant aux transporteurs de suivre les points de tension au niveau de la conduite de leurs conducteurs auxquels est attribué un score hebdomadaire. Enfin, Ekolis mettra en avant son offre de systèmes de mesure de la pression pneumatique (TPMS) et proposera aux transporteurs d’échanger sur l’intégration et les gains de cette technologie qui deviendra obligatoire sur les poids-lourds à partir de 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.