Actu

Tensions entre routiers et migrants : 2 morts

La situation se dégrade entre routiers et migrants sur le littoral du nord de la France. Une enquête a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer après la découverte du corps d’un chauffeur de poids lourd portugais à Beuvrequen (Pas-de-Calais), probablement pris à partie par des migrants. Par ailleurs, un jeune soudanais est décédé des suites d’un accident avec un poids lourd près de calais.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le conducteur portugais déjà fragilisé par des antécédents médicaux serait décédé d’un arrêt cardiaque. Un coup aurait été porté à sopn visage, ce qu’il laisse supposer qu’il y a eu une altercation. Les faits se sont déroulés vers minuit sur une aire de repos de l’autoroute A16 à Beuvrequen (Pas-de-Calais). Selon le récit du procureur, «un groupe de migrants» se serait rapproché du chauffeur portugais sur l’aire de repos. Des coups auraient alors pu être donnés.

Quelques heures plus tard, au petit matin, sur une zone logistique de Marck-en-Calaisis, «un migrant se dirige vers le camion côté passager. Il arrive à monter entre la cabine et la remorque. Et au moment où le chauffeur redémarre, le migrant tombe», a détaillé le procureur.

Un groupe d’une quarantaine de migrants accompagnait la victime, selon une source policière. Ils ont «projeté un certain nombre de cailloux sur le véhicule», selon le procureur. Le chauffeur du poids lourd, originaire d’un pays d’Europe de l’Est, légèrement blessé par les projectiles, selon la source policière, a été entendu par les enquêteurs. Une enquête pour homicide involontaire est menée par le commissariat de Calais.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.