Actu Coronavirus

Toute la chaîne logistique du transport de marchandises doit rester mobilisée (Gouvernement)

Des mesures annoncées dans la journée

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d’Etat chargé des Transports, rappellent que « l’ensemble de l’activité économique du pays continue de fonctionner et que toute la chaîne logistique du transport de marchandises doit rester mobilisée : transporteurs routiers, places portuaires, logisticiens, chargeurs, grande distribution, commerce de gros et l’industrie, notamment agroalimentaire. » Le gouvernement entend répondre rapidement à la filière du transport routier et logistique qui a lancé un ultimatum en raison du mauvais traitement accordé au secteur et à ses salariés, principalement les conducteurs routiers.

Les routiers ne peuvent plus se restaurer

L’ensemble des fédérations du transport routier remet en cause les conditions accordées aux poids lourds, pour certains “non alimentaires interpellés par les forces de l’Ordre alors qu’ils transportent des produits détergents par exemple”, et aux conducteurs qui “se voient refuser l’accès aux toilettes sur les aires d’autoroute”. Dans un message envoyé à tous les politiques et organismes officiels comme la DREAL et les préfectures, les représentants des transporteurs tapent du poing sur la table. Plusieurs syndicats de routiers dont FO Transport et la CGT Transport tiennent à alerter le gouvernement sur les conditions de travail et de santé car, “depuis la fermeture des restaurants et notamment des restaurants routiers ou restaurants d’autoroutes, les conducteurs routiers n’ont plus la possibilité de se restaurer, ni même d’avoir accès à des sanitaires ou des douches.” Face à de telles conditions de travail, “ces travailleuses et travailleurs n’auront d’autres choix pour préserver leur intégrité et recourir à leur droit fondamental qu’est le droit de retrait” préviennent les syndicats.

Les salariés protégés

Le gouvernement a décidé de réagir vite. Afin d’améliorer la fluidité des réapprovisionnements des commerces par la chaîne logistique, un certain nombre de mesures ont été abordées lors d’un échange qui a réuni l’ensemble des parties prenantes. Elles feront l’objet d’une formalisation précise dans les prochaines heures et seront mises en œuvre dans les délais les plus brefs.

Enfin, le gouvernement a décidé de prendre de son côté l’ensemble des décisions nécessaires pour permettre aux acteurs des différents maillons de la chaîne logistique d’accomplir leur mission. Il s’agit en particulier de permettre aux collaborateurs de se rendre sur le lieu de travail ou de production, de maintenir ouverts de façon dérogatoire les commerces ou services indispensables à la chaîne logistique (stations-services y compris les points alimentaires, les centres routiers, les garages pour les poids-lourds, les équipements sanitaires des aires de service, etc.). Le cas échéant, des dérogations seront accordées pour assurer la fluidité des opérations de transport.

Sur la proposition du secrétaire d’Etat chargé des Transports, un décret paraîtra prochainement pour préciser les mesures de protection sanitaire des opérateurs de la chaîne logistique afin de garantir la meilleure continuité possible de la chaîne logistique. « L’engagement des conducteurs et des entreprises de manutention, en particulier des places portuaires pour répondre aux besoins de la population et pour la continuité de l’activité économique du pays, doit être salué » précise le ministère.

Un point est organisé chaque jour entre le gouvernement et toute la filière afin de suivre l’évolution de la situation et de prendre les mesures d’adaptation nécessaires.

One Response

  1. A ne pas oublier de soutenir l’industrie de production des moyens de nettoyage et protection, tellement importants pour la filière. Nous manquons cruellement des gants, produits de nettoyage, gels hydro alcools, … Sans cela la chaîne logistique et d’entretien des matériels ne peut pas garantir un environnement secure a ses employés.
    Koen Knoops
    President
    Scania France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *