Actu

Transport routier : les accidents du travail en baisse

Dans son dernier rapport 2022, l’OPTL révèle que les accidents du travail dans le transport routier (marchandises, voyageurs, …) sont en baisse de 12,2%. Cette diminution atteint même les -30% chez les conducteurs de cars et autocars.

L’OPTL rapporte des chiffres de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie (CNAM) qui observe également de fortes diminutions dans les accidents de trajet et les maladies professionnelles (respectivement -15,3 % et -7,6 %).

L’inaptitude médicale au travail prononcé par le médecin du travail a concerné 0,9% de l’ensemble des salariés de la branche transport routier (contre 0,7% en 2020). Le transport routier de voyageurs est le secteur ayant le taux d’inaptitude le plus élevé dans la Branche (1,2 %) contre 0,8% pour le transport routier de marchandises.

2 328 conducteurs de la branche bénéficient du dispositif IPRIAC (+6 % en un an) dont 81 % de salariés d’entreprises de l’activité marchandises. Il s’agit de la garantie spécifique pour les conducteurs perdant, pour raisons médicales, leur emploi.

Les maladies professionnelles constatées dans le transport routier sont en grande majorité des trouble musculosquelettiques. En effet, ils représentent 95 % des maladies professionnelles. Les affections périarticulaires et les affections des rachis lombaires en sont la cause dans, respectivement, 77 % et 17% des cas.

Toujours selon la CNAM, les accidents du travail et les maladies professionnelles dans le transport routier ont entraîné pour le secteur une perte de 4,6 millions de journées de travail en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.