Actu

Traton (Volkswagen) : une baisse de 19,5% de ses ventes VI

Les livraisons se maintiennent

Le groupe Volkswagen a enregistré un impact sur ses activités à la suite de la pandémie mondiale de Covid-19 après les trois premiers mois de l’exercice en cours. Les livraisons aux clients ont diminué de 23% par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 2 millions de véhicules. Les ventes de la division véhicules industriels de Volkswagen (Traton) sont tombées à 99 000 véhicules dans le monde au cours des trois premiers mois de 2020.

Le chiffre d’affaires de la division VI a baissé de 18,9% à 2,7 milliards d’euros. La baisse des ventes unitaires a réduit le résultat d’exploitation à 14 (291) millions d’euros. 45 990 véhicules industriels ont été produits au premier trimestre (contre 57 163 l’an dernier), soit une baisse de 19,5%. 38 532 poids lourds (–22.7%) et 4 030 bus et cars (–4.3%).

« Outre la baisse des volumes, la taxe incitative au CO2 qui entre en vigueur cette année, l’évolution plus défavorable des taux de change et la hausse des frais fixes et de développement impactent le résultat. Les optimisations des coûts des produits et les effets de mix ont eu un impact positif » indique le groupe.

Baisse variée selon les marques

Les ventes unitaires de Scania se sont élevées à 19 000 (24 000) véhicules au premier trimestre 2020. Le chiffre d’affaires a glissé à 3 (3,4) milliards d’euros. Le bénéfice d’exploitation de Scania s’est élevé à 256 (370) millions d’euros. La baisse des ventes de véhicules a été compensée en partie par des effets mix positifs et une baisse des coûts fixes. L’activité de services est en légère hausse.

MAN a vendu 28 000 véhicules au cours de la période, en baisse de 17,2% d’une année sur l’autre. Le chiffre d’affaires a reculé à 2,6 (3,0) milliards d’euros. Le résultat d’exploitation est tombé à –83 (115) millions d’euros. Outre la baisse des volumes, le résultat a été réduit par les coûts supplémentaires liés à l’introduction de la nouvelle génération de camions et une activité de véhicules d’occasion de plus en plus difficile.

Traton a annoncé que la production de ses différentes marques redémarrait, après la fermeture de ses sites à la mi-mars pour protéger ses employés du coronavirus. Scania a réactivé sa production en Suède et aux Pays-Bas pendant deux jours et les sites en France et au Brésil ont repris leur activité une semaine plus tard, a indiqué le groupe. La production de MAN Truck & Bus a été relancée lundi dernier, tout comme celle de Volkswagen Caminhoes e Onibus au Brésil. « L’entreprise maintient une politique de distanciation sociale et modifie ses processus de production afin d’augmenter l’espace entre ses employés, a précisé Traton.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *