A (RE)VOIR Actu

TRM24 vous révèle le transport des premières doses en Grande-Bretagne

Les premières vaccinations devraient débuter aujourd’hui en Grande-Bretagne, premier pays au monde à avoir valider le vaccin de Pfizer BioNTech. En réalité, les premiers doses sont arrivées jeudi dernier de Belgique dans la plus grande discrétion afin d’en assurer sa sécurité. Récit d’un transport sous haute surveillance.

25 000 premières doses de vaccin ont été acheminés par camions jeudi soir depuis l’usine de Pfizer à Puurs, en Belgique. Les vaccins avaient été placés dans des caisses isothermes contenant chacune 5 boîtes de 195 flacons renfermant chacun cinq doses de vaccin. Ce sont plusieurs convois « non marqués » (sans logos) qui sont partis des usines de production de Pfizer en Belgique puis ils ont emprunté le Tunnel sous la Manche. 10 navettes dédiées avaient été réservées par l’exploitant.

Une fois arrivés outre-Manche, le convoi a rejoint des zones de stockages tenues secrètes en Grande-Bretagne. Les lieux de stockages ont été aménagés avec des congélateurs géants, les vaccins de Pfizer nécessitant une conservation à -80°. Le lendemain, une partie des chargements ont été acheminés au Pays de Galles, en Ecosse et en Irlande du Nord. Toujours dans la plus grande discrétion.

Depuis, les congélateurs dans lesquels sont conservés les milliers de vaccins sont surveillés jusqu’à leur dernière livraison ce mardi dans les 50 hubs hospitaliers et centres de vaccinations. L’armée britannique entourait pour la sécurité les camions.

De nouveaux convois de camions devraient se relayer. 4 millions de doses de vaccins devraient être livrés d’ici fin décembre. Les autorités britanniques ne font aucun commentaire sur le transport des vaccins en cas de non accord du Brexit sachant que le transport part de Belgique vers l’Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.