Articles 18H Instantané TRM24

UE : 1,7 million d’utilitaires et poids lourds immatriculés en 2020 (-18,9%)

En 2020, les immatriculations de véhicules commerciaux dans l’Union européenne ont reculé de 18,9% avec 1,7 million d’unités, selon l’ACEA qui publie ces chiffres. La France est le second marché le plus touché avec une baisse (tout segment) de 16,9%. En décembre, les immatriculations ont reculé de 4,2% à 170 122 unités. Les utilitaires marquent un ralentissement alors que les poids lourds repartent à la hausse.

Dans l’ensemble, en 2020, le marché des véhicules commerciaux de l’UE a reculé de 18,9% pour atteindre 1,7 million d’unités. Malgré des résultats positifs en septembre et novembre, l’impact des verrouillages COVID au cours du premier semestre a continué de peser sur les performances de l’année. Tous les marchés de l’UE ont enregistré des baisses à deux chiffres en 2020, à l’exception du Danemark. Parmi les quatre principaux marchés, l’Espagne a été le plus durement touchée (-26,1%), suivie de la France (-16,9%), de l’Italie (-15,1%) et de l’Allemagne (-14,8%).

Poids lourds neufs (VHC) de 16 t et plus

Au cours du mois de décembre, 16 839 nouveaux camions ont été immatriculés dans l’UE, soit une hausse de 11,8% d’une année sur l’autre. Les marchés d’Europe centrale ont fortement stimulé cette croissance. La Pologne, l’un des principaux marchés, a enregistré une augmentation de 48,4% des immatriculations de poids lourds en décembre 2020. Parmi les plus grands marchés d’Europe occidentale, l’Allemagne a également apporté une contribution appréciable (+ 27,4%), suivie de l’Espagne (+ 8,3%) et France (+ 2,6%).

Malgré des résultats positifs au cours des deux derniers mois de l’année, 2020 s’est terminée négativement pour le segment des poids lourds, avec des immatriculations en baisse de 27,3% à 198 352 sur l’ensemble de l’année. Des baisses à deux chiffres ont été enregistrées par tous les marchés de l’UE en 2020, trois des quatre marchés clés affichant des pertes de plus de 20% : l’Allemagne (-26,0%), la France (-25,8%) et l’Espagne (-22,1%).

Véhicules utilitaires neufs (MHCV) de plus de 3,5 t

En décembre 2020, la demande d’utilitaires moyens et lourds neufs a enregistré une solide croissance (+ 7,1%), largement tirée par les performances positives du segment des poids lourds. En ce qui concerne les plus grands marchés de l’UE, l’Allemagne a connu la plus forte croissance en pourcentage (+ 12,3%), suivie de l’Espagne (+ 3,8%) et de la France (+ 2,9%) avec des augmentations plus modestes. En revanche, les immatriculations MHCV ont baissé en Italie (-1,8%), bien que légèrement.

L’année dernière, 247 499 utilitaires neufs ont été immatriculés au total dans l’UE, soit une baisse de 25,7% par rapport à 2019. Parmi les principaux marchés de l’UE, la France (-24,1%), l’Allemagne (-24,0%) et l’Espagne (-21,7%) ont affiché de fortes pertes, tandis que la contraction a été moins sévère en Italie (-14,0%).

Nouveaux bus et autocars (MHBC)

En décembre, les immatriculations de nouveaux bus et autocars dans l’UE ont augmenté de 13,4% par rapport au même mois en 2019. À l’exception de la France (-20,9%), tous les principaux marchés de l’UE ont considérablement stimulé la performance globale de la région: Italie (+ 13,4%), l’Allemagne (+ 22,1%) et l’Espagne (+ 60,9%) notamment.

Dans l’ensemble, en 2020, la demande de l’UE en bus et autocars s’est contractée de 20,3%, avec 29 147 nouvelles immatriculations au total. L’Espagne (-35,9%), l’Italie (-24,9%) et la France (-10,8%) ont terminé l’année en territoire négatif. L’Allemagne a été le seul grand marché à avoir réussi à afficher une légère croissance (+ 0,4%) l’année dernière.

Source : ACEA

In December 2020, new commercial vehicle registrations in the European Union slid back by 4.2% to 170,122 units. This reflects the slowdown in demand for vans, which accounted for over 85% of all registrations, as the heavy-truck and bus segments actually performed better than the year before. Mixed results were posted in the key EU markets last month. Registrations increased in Germany (+4.7%) and Spain (+2.3%), while the Italian (-9.4%) and French (-2.1%) markets contracted.

Overall in 2020, the EU commercial vehicle market shrank by 18.9% to reach 1.7 million units. Despite positive results in September and November, the impact of the COVID lockdowns during the first half of the year continued to weigh on the full-year performance. All EU markets posted double-digit declines in 2020, with the exception of Denmark. Of the four major markets Spain was the hardest hit (-26.1%), followed by France (-16.9%), Italy (-15.1%) and Germany (-14.8%).

2020 – L’amélioration de l’aérodynamisme réduit la consommation de la nouvelle génération de camions MAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.