Actu Décryptages

Un nouveau contrôle Technique plus contraignant

En 2011, la Commission Européenne avait voté un texte pour réduire par deux le nombre de tués sur les routes. En 2014, un nouveau contrôle technique avait été mis en place et était plus strict que l’ancien. Ce Dimanche 20 mai est la date du nouveau contrôle technique qui est plus contraignant que celui de 2014. 131 points seront contrôlés au lieu de 124 aujourd’hui. 

Le texte sera appliqué précisément à partir du 20 Mai prochain. Cela implique une augmentation des points de contrôle mais aussi une hausse des prix pour les visites. Nouveauté : les contre-visites qui étaient aujourd’hui gratuites seront maintenant payantes. À partir de Dimanche, les défauts seront maintenant des défaillances, classées sur une échelle d’importance : mineure, majeure et critique. Ces trois seuils permettent de connaitre la dangerosité immédiate du véhicule.

Le nombre de points de contrôle va être augmenté et donc la contre-visite sera plus fréquente pour les véhicules. En ce qui concerne les poids lourds : 1 véhicule sur 2 serait concernés par la contre-visite soit 50% des poids lourds en circulations aujourd’hui. Cela représente une grosse contrainte pour les entrepreneurs qui verraient la moitié de leurs véhicules être immobilisée le temps de la contre-visite et des réparations donc un manque à gagner.

Des contrôles technique routiers imprévus !

Des contrôles techniques pas seulement en centre mais aussi sur le bas coté de la route par des policiers. Ils entreront en vigueur à la même date que le contrôle technique en centre. Durant ces contrôles, les véhicules seront choisi au hasard ou alors parce que celui-ci représente un danger sur la route et pour l’environnement. Le contrôle se découpera en deux parties :

  • la vérification du procès-verbal du contrôle technique périodique, et si celui-ci est de moins de 3 mois alors le véhicule peut rouler sauf en cas de défaillance majeures ou critiques qui sont signalées dans le PV et qu’aucun justificatif de contre visite et/ou de réparation n’est présenté.
  • l’agent de contrôle vérifiera visuellement l’état du véhicule en suivant les différents points de contrôles de l’arrêté du 8 juin 2017.

Le nouveau contrôle technique dans le détail.

Caroline Conan

conan@trm24.fr

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *