Coronavirus

Une carte des zones de chaleur pandémiques pour les routiers canadiens

Les zones à haut risque à éviter

Initialement spécialisé dans la gestion des flottes de poids lourds, le canadien AttriX propose aux conducteurs et aux transporteurs une carte des zones de chaleur pandémique. La société basée au Québec proposait déjà un système qui permet aux transporteurs de suivre l’état de santé de leurs conducteurs.

Comment ça marche ? Chaque conducteur ou transporteur se connecte sur le portail d’AttriX : MyGeotab. En un coup d’œil, sur une simple carte, ils peuvent visualiser, en temps réel, les zones à haut risque en relation avec la position et le trajet des camions sur l’ensemble du Canada mais aussi les Etats-Unis où les routiers nord-américains ont l’habitude de se rendre.

« Malgré le travail incroyable de nos gouvernements et des citoyens pour contenir la pandémie, nous pensons que celle-ci aura un impact prolongé sur la manière dont le transport sera effectué et sur les précautions nécessaires à prendre » déclare Anthony Mainville, président d’AttriX. « Notre mission chez AttriX est actuellement de développer et de mettre en place des outils essentiels pour aider les gestionnaires et les chauffeurs à naviguer à travers cette crise. L’accès aux données est pour nous un élément clé pour assurer la sécurité des héros chauffeurs qui assurent leur mission avec courage. En plus de surveiller l’état de santé des chauffeurs avec le BSÉ, nous voyons notre carte comme une carte militaire en zone de combat qui permet d’identifier les zones où se trouvent les plus importantes concentrations d’ennemis et ajuster les décisions en conséquence. »

La carte des zones de chaleur pandémiques est déployée gratuitement à la clientèle AttriX qui utilise la solution MyGeotab.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.