Articles 18H

Une loi américaine pourrait faire disparaitre les livraisons en ville

Il n’y a que les américains pour créer de telles lois. Un camion ou un bus qui « tourne au ralenti plus de 3 minutes » peut se voir infliger une amende de 250 dollars (232€). La loi anti-idling a été promulguée pour New York. Les entreprises de transport craignent qu’elle soit étendue à d’autres grandes villes du pays.

Le plus incroyable est que la loi est inscrite dans un programme de plainte des citoyens. En clair, un habitant de New-York peut dénoncer tel ou tel utilitaire ou poids lourds sur un simple appel. En échange de quoi, il reçoit une récompense d’un quart du prix de l’amende soit 87,50 dollars (81€) ! Ce qui a donné des idées à certains. Un habitant a déjà récolté la coquette somme de 55 000 dollars (51 000€).

La mairie n’hésitant pas à indiquer sur son site internet que « les émissions des moteurs à essence et diesel des véhicules au ralenti pouvaient avoir des effets sur la santé, notamment des problèmes d’asthme, respiratoires et cardiovasculaires ».

La loi précise qu’un camion ou un bus commercial peut être condamné à une amende pour avoir tourné au ralenti pendant plus de trois minutes ou pendant une minute dans une zone scolaire.

Parmi les plus taxés : Amazon doit le plus d’amendes avec 250 000 dollars, UPS et FedEx doivent respectivement 70 000 dollars et 60 000 dollars, des amendes pour l’heure impayées. Les transporteurs se refusant de les régler.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.