Actu

Utiliser son téléphone au volant pourra entraîner un retrait de permis

Le projet de loi mobilités prévoit la suspension du permis de conduire en cas d’infraction commise téléphone en main. Même si la pratique est de moins en moins répandue dans le secteur du transport routier grâce à la multiplication des kits main libre, la prudence est de rigueur car toutes les flottes n’en sont pas équipées en France.

Le gouvernement veut restreindre l’utilisation du téléphone au volant. Alors que les statistiques montrent que les conducteurs ont de plus en plus de mal à laisser leur téléphone de côté lorsqu’ils conduisent, et que cette distraction est la cause de nombreux accidents de la route, les pouvoirs publics veulent sévir.

Un article de la Loi d’orientation des mobilités prévoit la suspension du permis de conduire en cas d’infraction commise téléphone en main. Une disposition confirmée sur Europe 1 par Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière.

«Puisque ça ne marche pas avec la contravention, on va augmenter d’une gamme», a-t-il expliqué. «Si vous êtes en même temps avec le téléphone à la main et que vous avez glissé un stop, mordu une ligne blanche, fait un excès de vitesse ou que vous n’avez pas respecté les droits d’un piéton, vous risquez la suspension, le retrait immédiat du permis de conduire par les forces de l’ordre»,a-t-il détaillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *