Économie

Ventes poids lourds, les constructeurs optimistes pour une année record

Réunis ce matin lors de la présentation par la CSIAM des chiffres du marché VI à mi étape de l’année, les constructeurs de poids lourd se sont montrés optimistes quant aux ventes de véhicules industriels pour 2018. Tout laisse croire à une année record, ont-ils annoncé.

« Sur cinq mois, les ventes de poids lourd ont atteint les 22 000 unités. Et nous nous orientons vers un total de 50 000 immatriculations d’ici la fin 2018. Une trajectoire vers une année record » a déclaré Thierry Archambault, président-délégué de la CSIAM. « Le marché des porteurs se porte bien en France. Il a été porté principalement par l’activité dynamique TP et construction. »

Le marché du véhicule industriel neuf de plus de 5 tonnes (TRM) a connu une croissance de 7,4 % pour atteindre 22 236 unités au 31 mai 2018. Cette hausse significative fait suite à celles, conséquentes, de 2016 (+ 13%) et de 2017 (+ 7%). Ainsi, la filière évolue dans un marché record depuis plus de 10 ans, voire 20 ans quand on se cantonne sur les véhicules lourds de plus de 16 tonnes.

Le segment des porteurs augmente de 4,3 % (9.957 unités). Cette hausse est générée exclusivement par les marchés du porteur lourd de plus de 16 t (+10%), en particulier ceux du BTP et de la Construction, alors que le marché du véhicule de distribution urbaine connait une forte baisse. Cette baisse se poursuit de manière continue depuis 2001 (plus de 10.000 unités en 2001 pour environ 5.000 unités annuelles les dernières années).

Le segment des tracteurs poursuit sa croissance avec 12.279 unités (+10,1 %) à date après des années 2016 et 2017 de fortes croissances. Il reste le segment majeur avec un niveau stable de l’ordre de 56% du marché total.

L’activité Bus et Car atteint un volume de 1916 immatriculations (- 5,2 %), dont principalement 348 unités pour le segment des Bus (- 27%) et 1543 pour celui des Cars, stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.