Camions

Voici 2 protos électriques Volvo destinés à la construction et au transport régional

Volvo Trucks, qui a récemment lancé la commercialisation de ses véhicules électriques pour les transports urbains, estime que le passage à l’électrique peut devenir une alternative rentable également pour les véhicules plus lourds. Afin d’explorer et de démontrer les possibilités de cette idée, Volvo Trucks a mis au point deux véhicules prototypes électriques européens destinés aux activités de construction et à la distribution régionale.

« Nous envisageons un potentiel important pour les poids lourds électriques dans le secteur du transport régional et de la construction à long terme. Grâce à nos véhicules prototypes, nous souhaitons explorer et démontrer l’efficacité de différentes solutions pour l’avenir, tout en évaluant le niveau d’intérêt sur le marché et dans la société » a déclaré Roger Alm, Président de Volvo Trucks, avant d’ajouter : « afin d’augmenter la demande en camions électriques, l’infrastructure de charge électrique doit être rapidement étendue et des incitations financières plus importantes doivent être mises en place pour les transporteurs routiers qui agissent en tant que pionniers en choisissant de nouveaux véhicules ayant une empreinte environnementale et climatique moins élevée ».

Le plan de Volvo Trucks concernant les véhicules lourds électriques pour la construction et la distribution régionale consiste à débuter avec des clients sélectionnés en Europe, qui disposeront d’un petit nombre de véhicules électriques. Une commercialisation plus développée suivra plus tard.

Parallèlement au développement du passage à l’électrique dans le secteur des transports, l’amélioration continue de l’efficacité des moteurs à combustion continuera de jouer un rôle clé pour le transport longues distances, et cela pour de nombreuses années à venir.

« Les moteurs des véhicules actuels sont des convertisseurs d’énergie efficaces pouvant fonctionner au Diesel ou à différents carburants renouvelables tels que le biogaz liquéfié ou le HVO, et la technologie dispose encore d’un potentiel de développement », a déclaré Lars Mårtensson, directeur de l’environnement et de l’innovation de Volvo Trucks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *