Utilitaires

L’Amarok, le pick-up à vocation mondiale

Volkswagen Véhicules Utilitaires

Volkswagen Véhicules Utilitaires (VWCV) présente le nouveau pick-up Amarok, aussi à l’aise sur route que sur piste, qui propose un très large spectre d’utilisations professionnelles. Il a été conçu en Allemagne et en Australie, et sera fabriqué en Afrique du Sud pour les premières livraisons en Europe attendues début 2023. Le constructeur annonce de nombreuses fonctionnalités avec une vingtaine de nouveaux systèmes d’aide à la conduite.

Volkswagen Véhicules Utilitaires a vendu plus de 830 000 exemplaires de la génération précédente d’Amarok en Europe, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique, en Asie du Nord, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. La nouvelle version Amarok est proposé en deux versions, l’une avec quatre portières et double cabine (DoubleCab), l’autre avec deux portières et cabine simple (SingleCab). L’empattement gagne en longueur pour un comportement tout terrain optimisé. Avec ses 5 350 mm de longueur, le nouveau pick-up affiche 96 mm de plus que son prédécesseur. L’empattement de 3 270 mm a également été revu à la hausse, gagnant 173 mm.

Nouvel Amarok, des dimensions plus généreuses

Le nouveau modèle offre davantage d’espace, notamment aux passagers arrière dans la version double cabine. L’empattement ayant été plus allongé que la longueur totale, le porte-à-faux est réduit ce qui joue sur l’esthétique comme un comportement sur piste amélioré. La hauteur de caisse permet aussi les passages les plus techniques. Que ce soit dans la version double cabine ou cabine simple, l’espace de chargement ou Cargobox offre un volume généreux. La surface de chargement située entre les deux passages de roue arrière est assez large pour accueillir une Europalette normalisée placée de côté. La version cabine simple peut même accueillir deux palettes. L’arrimage du chargement s’effectue à l’aide des œillets disposés sur la surface de chargement, dont chacun peut supporter jusqu’à 500 kg de charge. Ainsi, la charge utile maximale passe d’un peu plus d’une tonne à 1,16 tonne.

Choix de cinq moteurs turbo selon les marchés

Volkswagen a développé quatre motorisations diesel turbo (TDI) et une motorisation essence turbo (TSI) pour le nouvel Amarok. Ces cinq motorisations se distinguent toutes par leur rendement et leur couple élevés. La motorisation, disponible dans de nombreux pays, est un quatre-cylindres TDI de 2,0 litres qui développe 125 kW (170 ch.). Volkswagen Véhicules Utilitaires propose ensuite un moteur TDI quatre cylindres biturbo de 2,0 litres de cylindrée qui développe 150 kW (204 ch.) ou 154 kW (209 ch.) en fonction du marché. La déclinaison TDI la plus puissante est un moteur V6 de 3,0 litres qui affiche une puissance de 177 kW (241 ch.) ou 184 kW (250 ch.) en fonction des pays. Enfin, un moteur à essence turbo de 2,3 litres développant 222 kW (302 ch.) a également été conçu pour les marchés attendant une motorisation essence classique.

Nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports

À partir de 154 kW de puissance, toutes les déclinaisons du nouvel Amarok seront dotées de série d’une nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports, qui remplace la précédente version 8 rapports, avec commutation électronique (shift by Wire). Une boîte automatique à 6 rapports et une boîte manuelle à 6 ou 5 rapports sont également prévues en fonction des motorisations. L’Amarok peut recevoir de série de la transmission intégrale 4MOTION. Deux versions sont proposées en fonction des régions et des motorisations : l’une avec transmission intégrale temporaire activable selon la situation de conduite, et l’autre avec transmission intégrale permanente. Cette transmission intégrale permet au nouvel Amarok de conserver une tenue de route parfaite sur tous les terrains et de tracter jusqu’à 3,5 tonnes en fonction de la motorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.