Économie

Volkswagen clarifie sa position sur Navistar

Officiellement, et contrairement aux rumeurs, Volkswagen n’envisage pas d’acquérir Navistar. Du moins pour le moment. Le constructeur allemand s’est empressé de déposer un formulaire auprès de la Securities and Exchange Commission, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers.

Comme nous vous l’indiquions la semaine dernier dans un précédent article, la filiale Volkwagen Truck and Bus laissait courir l’information selon laquelle elle s’apprêterait à prendre une participation majoritaire au capital du constructeur américain Navistar dont elle détient depuis 2016 16,9%.

Le formulaire signé par Andreas Renschler, CEO de VW Truck & Bus, a été déposé à la SEC dans la précipitation, deux jours seulement après les rumeurs publiées dans la presse internationale. Le dirigeant parle de « propos interprétés lors d’une séance de questions-réponses » qui suggèrent mais qui n’affirment pas une acquisition de Navistar par VWT&B.

Mais Andreas Renschler joue avec les mots affirmant dans le même document que « VWT&B examine actuellement des investissements dans Navistar y compris une acquisition possible. » Bref, toutes les options sont ouvertes !

Le directeur financier de VW T & B, Matthias Gruendler, a indiqué que « la loi américaine exigerait que VW émette une offre publique d’achat officielle pour Navistar si elle augmentait sa participation au-dessus de 17%. » Tout est dit.

Daniel Lacroix (Montréal)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.