Utilitaires

Volkswagen et Bosch, une association dans les batteries

Volkswagen et Bosch, une association dans les batteries. Grâce à une approche de production « local for local », ce projet leur permettra également de franchir une nouvelle étape vers la mobilité neutre en carbone. Rien qu’en Europe, le Groupe Volkswagen prévoit de construire six usines de cellules d’ici 2030. Volkswagen et Bosch ont formé l’unité de projet en vue de préparer la création de la nouvelle entreprise d’ici fin 2022. 

Volkswagen et Bosch veulent industrialiser les processus de production de cellules de batterie avec un objectif commun de leadership financier et technologique pour l’équipement des usines de production de cellules en Europe. Dans ce but, les partenaires proposeront des systèmes de production et des solutions de digitalisation ainsi qu’une assistance au déploiement et à la maintenance.

La nouvelle vient de tomber. Les Groupes Volkswagen et Bosch ont signé un protocole d’accord pour étudier la création potentielle d’un fournisseur européen de solutions d’équipement pour batterie. Les deux entreprises prévoient de fournir aux fabricants de systèmes et de cellules de batterie des systèmes intégrés de production de batteries ainsi qu’une assistance locale au déploiement et à la maintenance. Elles souhaitent devenir les leaders financiers et technologiques de l’industrialisation des technologies de batterie et de la production en série de batteries modernes et durables. Grâce à une approche de production « local for local », ce projet leur permettra également de franchir une nouvelle étape vers la mobilité neutre en carbone. Rien qu’en Europe, le Groupe Volkswagen prévoit de construire six usines de cellules d’ici 2030.

Ainsi, il a été décidé de créer une unité de projet pour étudier la possibilité de concevoir des solutions industrielles de production de batteries en Europe. Le protocole d’accord correspondant a été signé lundi par Thomas Schmall, membre du Directoire du Groupe Volkswagen en charge de la Technologie et Président du Directoire de Volkswagen Group Components, et par Rolf Najork, membre du Directoire du Groupe Robert Bosch et Président du Directoire de Bosch Rexroth.

“Volkswagen et Bosch étudieront la possibilité de développer, en Europe, cette industrie nouvelle susceptible de rapporter des milliards d’euros. Notre décision de nous engager activement dans l’intégration verticale de la chaîne de valeur de la production de batteries est basée sur l’existence de nouveaux centres de profit considérables.” annonce Thomas Schmall pour Volkswagen.

Thomas Schmall, Volkswagen

“En collaboration avec Volkswagen, nous cherchons à industrialiser les processus de production des cellules de batterie avec des équipements standardisés. Nous sommes particulièrement bien placés pour cela” assure Rolf Najork pour Robert Bosch.

Rolf Najork, Bosch

Les entreprises souhaitent pouvoir fournir l’ensemble des processus et des composants nécessaires à la production à grande échelle de cellules et de systèmes de batterie. Dans l’industrie, la demande est énorme : rien qu’en Europe, différentes entreprises prévoient de construire des usines de cellules pour une capacité annuelle totale d’environ 700 GWh d’ici 2030. Pour les deux partenaires, cette alliance marque une nouvelle étape vers leur objectif : jouer un rôle de leader dans le monde de l’électro-mobilité. Le partenariat s’appuiera sur des domaines d’expertise complémentaires puisque Volkswagen est un constructeur automobile de renom qui s’apprête à devenir un producteur majeur de cellules de batterie, tandis que Bosch dispose d’un excellent savoir-faire au niveau de l’automatisation des usines et de l’intégration des systèmes.

Jean-Yves Kerbrat
Les derniers articles par Jean-Yves Kerbrat (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.