Économie

Volkswagen veut racheter l’intégralité de Navistar pour 3 millliards

La branche poids lourd de Volkswagen, Traton, ne cache plus ses ambitions. Elle veut racheter pour 2,9 milliards d’euros en numéraire l’intégralité du constructeur de poids-lourds américain Navistar pour se faire une place sur le marché américain.

«Le groupe Volkswagen a donné son accord de principe pour mettre à disposition les moyens de financement de l’offre», a précisé le constructeur. La transaction, si acceptée, pourrait être conclue «d’ici fin 2020», a ajouté le groupe.

« En cas d’acceptation de l’offre, Traton deviendrait le propriétaire unique de Navistar », a indiqué Volkswagen jeudi dernier dans un communiqué. Navistar, dont Traton détient déjà 16,8%, a de son côté expliqué qu’il « étudiera attentivement » la proposition «non sollicitée».

A lire aussi : Traton augmente son bénéfice de 34% grâce à Scania

Les deux groupes sont liés par une coopération stratégique en matière de technologie et une coopération pour les achats. Traton, qui est principalement présent en Europe et en Amérique Latine, cherche à étendre ses activités de bus et de camions aux Etats-Unis, où ses concurrents Daimler et Volvo sont déjà fortement implantés.

L’introduction partielle en Bourse de Traton en juin 2019 visait déjà à accélérer son expansion mondiale. Dans un communiqué, Volkswagen loue «les complémentarités» entre Traton et Navistar, dont le rassemblement pourrait créer «une entreprise de portée internationale».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *