Actu

Volvo fait progresser le concept I-Save du Volvo FH

Volvo Trucks procède à une revue de détails sur ses moteurs D13TC turbo-compound à l’occasion de la génération euro VI-e. Comme chez Renault Trucks, les modifications mécaniques sont associées à des optimisations logicielles.

Sur les gammes I-Save de Volvo Trucks en norme Euro VI-e, le constructeur a procédé à un certain nombre de modifications. Pour les clients, un premier signe de reconnaissance est l’apparition d’un I-Save de 420ch venant aux côtés des 460 et 500ch. Les changements touchent autant la mécanique que les logiciels.

Côté mécanique, la génération D13TC Euro VI-e dispose de nouveaux injecteurs, d’une modification du taux de compression, d’un nouvel arbre à cames et d’une chambre de combustion inédite. Celle-ci se singularise par un bol dans le piston « en forme de vaguelettes » (sic). Les frottements internes et la masse du moteur sont revus à la baisse. Cela implique également de nouveaux composants : outre les injecteurs, le turbo-compresseur, la pompe à huile, les filtres à huile, à air et à carburant sont inédits. Sans donner aucun chiffre de rendement spécifique ou d’amélioration de celui-ci, Volvo avance « les meilleurs résultats se situant entre 900 et 1300tr/mn ». On retiendra juste, pour l’utilisateur, que plus que jamais, il convient de rester dans la plage de couple maximum pour optimiser la consommation. Rien de nouveau !

Changements sur les logiciels

En parallèle à ces progrès (non chiffrés dans la communication de Volvo Trucks) le constructeur évoque de nombreux changements logiciels. Le logiciel de gestion moteur est nouveau. La stratégie de passage des rapports de la boîte robotisée Volvo I-Shift est optimisée et se veut plus réactive. L’optimisation de la consommation se ferait aussi en croisant les données de topographie du Volvo I-See avec un logiciel optimisant la stratégie d’exploitation du moteur baptisé I-Torque. Celui-ci gère la sélection des rapports, le couple moteur et le freinage ou les ralentisseurs lorsque le programmateur de vitesse adaptatif est activé. Si l’optimisation la plus poussée concerne les I-Save à turbo-compound, les moteurs Euro Vi-e de 11 et 13 litres conventionnels sont également améliorés.

Les cabines ont été discrètement modifiées au niveau des ajustages entre éléments afin de réduire les jours entre panneaux, potentiels amorces de turbulences.

Helena Alsiö , vice-présidente de la gestion des produits du groupe motopropulseur chez Volvo Trucks

Atteindre les objectifs CO2

Toutes ces modifications ont pour objectif de réduire les consommations, donc les émissions de CO2. Ceci afin de contribuer aux objectifs de réduction des consommations fixés par l’union européenne à 2025. Helena Alsiö , vice-présidente de la gestion des produits du groupe motopropulseur chez Volvo Trucks conclut « même si nous considérons que l’électromobilité est la solution principale à long terme, les moteurs thermiques à haut rendement énergétique continueront d’apporter leur contribution pendant de nombreuses années »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.