Camions

Volvo lancera en 2022 ses camions en acier décarboné, une première mondiale

Volvo a annoncé commercialiser d’ici l’an prochain ses premiers camions à partir d’acier décarboné, revendiquant une première mondiale pour réduire ses émissions de CO2.

La technique est simple : l’acier neuf sans charbon et sans énergies fossiles est produit en utilisant notamment de l’hydrogène vert. Le constructeur a conclu un accord avec le sidérurgiste SSAB qui a mis au point cette technique. Aux côtés du groupe minier public suédois LKAB et de l’énergéticien Vattenfall, SSAB participe au projet HYBRIT qui vise à industrialiser une technologie de production d’acier sans émissions de CO2.

Une usine pilote a été inaugurée en août 2020 dans le but de produire à terme de l’acier décarboné, où le charbon utilisé pour la production d’acier à base de minerai est remplacé par de l’électricité et de l’hydrogène sans énergies fossiles.

Volvo prévoit de lancer dès cette année les premiers prototypes, avant une production en série à «petite échelle» en 2022. « La production de masse ne sera pas réalisée avant plusieurs années, selon les quantités que les fournisseurs d’acier tels que SSAB pourront fournir », a expliqué un porte-parole du groupe.

Volvo « s’est engagé à respecter l’accord de Paris sur le climat et à décarboner les transports. Une partie de cette transformation consiste à commencer à remplacer les matériaux de nos véhicules par des alternatives non fossiles », a expliqué le groupe dans un communiqué.

A lire aussi : Daimler et Volvo finalisent la création de la joint-venture de pile à combustible

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *