Actu

ZF accélère le changement et tire parti des nouvelles technologies

Dans un contexte économique difficile, ZF a pu enregistrer des commandes substantielles de la part de ses clients dans les secteurs d’activité des nouvelles technologies. Ces commandes confirment la stratégie de ZF en matière de “mobilité de nouvelle génération” et assurent sa croissance future. Le chiffre d’affaires du groupe de 32,6 milliards d’euros a été inférieur de 11 % à celui de 36,5 milliards d’euros de l’année précédente. Le bénéfice net après impôts s’est situé à moins 741 millions d’euros.

« L’année 2020 a été une année ambivalente. Néanmoins, c’est ensemble que nous avons réussi à maîtriser la crise, fait progresser la transformation de l’entreprise et obtenu de nouvelles commandes substantielles dans des domaines stratégiquement importants des technologies du futur », a déclaré Wolf-Henning Scheider, PDG de ZF, hier lors de la conférence de presse annuelle 2021.

Début 2021, ZF a créé la nouvelle division « Electrified Powertrain Technology » qui regroupe les technologies de propulsion conventionnelles, hybrides et purement électriques pour les voitures particulières. Avec cette approche, ZF a engagé avec succès la transformation vers la mobilité électrique. « Nous sommes en bonne position pour offrir à nos clients la gamme complète de solutions de mobilité électrique à partir d’une source unique dans tous les domaines de la mobilité », ajoute Wolf-Henning Scheider.

Le cœur de la gamme de produits est l’onduleur en tant que composant central de l’électronique de puissance. « Dans ce segment, nous voulons devenir le leader du marché en Europe et un fournisseur mondial de premier plan », souligne Wolf-Henning Scheider. A fin 2020, ZF a enregistré des commandes de composants de transmission électrique pour un volume de ventes, étalé sur plusieurs années, de 14 milliards d’euros. Cette tendance positive s’est poursuivie au cours des premiers mois de 2021 avec de nouvelles commandes. Avec la création de cette division, ZF renforce également la coopération inter-fonctionnelle et réduit le temps de coordination ainsi que le circuit de prise de décision.

La nouvelle division « Commercial Vehicle Technology » devient un fournisseur de systèmes de premier plan

ZF vise également une organisation unifiée, efficace et coopérative dans le secteur des poids lourds et véhicules utilitaires. La société Wabco, spécialiste des technologies poids lourds, sera réunie d’ici la fin de l’année avec la division existante Commercial Vehicle Technology de ZF. Wabco a été acquise le 29 mai 2020 ; ses chiffres sont inclus dans les états financiers consolidés pour les sept mois suivant l’acquisition.

Wolf-Henning Scheider constate de grands progrès dans le processus d’intégration : « Jour après jour, Wabco s’avère être le partenaire parfait. Nous avons développé de premiers projets communs et les avons transformés en commandes clients. Nous pouvons déjà constater les avantages de la coopération en matière de produits, de nouvelles commandes ou encore sur le plan financier. »

Logiciels et Calculateurs Haute Performance : de nouveaux domaines d’activité

Dans le cadre de son alignement stratégique sur le long terme, ZF accélère encore davantage dans les domaines de l’électronique, des logiciels et de la conduite autonome. Pour la première fois, ZF propose également des produits logiciels que les clients peuvent acheter indépendamment du matériel. À cette fin, ZF a fondé un « Global Software Center » pour accélérer le développement de solutions logicielles et transformer les produits et services basés sur les données en modèles économiques rentables. Le potentiel est élevé car la part des logiciels dans le véhicule continuera à croître et de plus en plus de composants sont équipés de capteurs qui sont des sources de données potentielles. Le ZF Global Software Center fonctionne selon les méthodes les plus modernes de développement de logiciels et a récemment présenté une suite de middleware automobile pour les calculateurs haute performance des futurs véhicules.

Outre les logiciels, les composants matériels – tels que le supercalculateur modulaire ZF ProAI – sont très demandés car les nombreuses petites unités de contrôle seront remplacées par des calculateurs haute performance dans les prochaines générations de voitures. Dans sa dernière configuration, le ZF ProAI établira de nouvelles normes dans le domaine de la digitalisation et la connectivité de l’automobile. ZF fournira plusieurs millions d’unités ZF ProAI aux constructeurs de véhicules légers et de poids lourds dans le monde. « Notre objectif est de consolider et de renforcer notre position dans le domaine des logiciels et du calcul haute performance par le biais d’une campagne de digitalisation globale. ZF entend être un fournisseur leader de Calculateurs Haute Performance et de produits logiciels », a déclaré M. Scheider.

Des perspectives confiantes pour 2021

Compte tenu de la réorientation stratégique à long terme, de l’expansion des domaines technologiques d’avenir et des nouvelles commandes passées l’année dernière, ZF envisage l’avenir avec confiance. Sur la base de la poursuite attendue de la reprise de l’économie mondiale et des estimations actuelles pour les différentes divisions, ZF prévoit de réaliser cette année un chiffre d’affaires compris entre 37 et 39 milliards d’euros. ZF prévoit une marge d’exploitation ajustée comprise entre 4,5 et 5,5 % ; le cash-flow disponible ajusté devrait se situer entre 0,8 et 1,2 milliard d’euros. Il n’est pas possible d’exclure les effets sur les prévisions dus aux incertitudes découlant de la pandémie de Covid-19 et de l’ampleur et de la durée des confinements correspondants. Les pénuries actuelles d’approvisionnement en semi-conducteurs représentent un défi et affectent l’ensemble de l’industrie, y compris ZF. Cependant, à ce stade, l’impact sur l’ensemble de l’année 2021 ne peut pas encore être évalué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *