A (RE)VOIR Camion autonome

ZF présente en avant-première une fonction d’attelage de remorque autonome

S’appuyant sur la récente acquisition de WABCO, ZF accélère le développement de son portefeuille de produits et de systèmes pour rendre les véhicules industriels autonomes. Il vient de présenter lors d’un événement presse virtuel organisé depuis le forum ZF à Friedrichshafen une première dans l’industrie : une fonction d’attelage de remorque autonome et une combinaison camion-remorque économe en énergie.

ZF lance le premier assistant d’attelage entièrement automatisé de l’industrie, qui permet aux camions de trouver de manière autonome la remorque qui leur est attribuée et de s’engager automatiquement. Une autre innovation, l’Advanced Reversing Assist, une fonction d’aide à la marche arrière encore améliorée pour les camions, a également été révélée. Ces deux solutions contribuent à réduire le risque d’accident, offrent aux dépôts une sécurité et une efficacité accrues tout en réduisant le risque de retards et les coûts de réparation généralement associés aux dommages causés par les manœuvres.

Pour les opérations automatisées des véhicules, le contrôle avancé des mouvements du véhicule basé sur la plate-forme logicielle ADOPTTM (Autonomous Driving Open Technology) de WABCO renforce la sécurité, l’efficacité et la productivité opérationnelle. La plate-forme ADOPT applique au monde des véhicules commerciaux, l’expertise de ZF en matière de conduite autonome et d’intelligence artificielle, contribuant à simplifier et à accélérer le développement d’applications de conduite automatisée pour les conducteurs virtuels (Autonomous Driving Artificial Intelligence). Elle est spécifiquement conçue pour les modes de conduite automatisés en fournissant une manœuvre instantanée et précise ainsi qu’un contrôle stable du véhicule en vue d’une conduite automatisée dans le “monde réel”.

ZF a également accéléré son programme d’électrification des véhicules commerciaux. Le pont portique électrique AxTrax AVE de ZF est en service depuis plusieurs années et, cette année, le groupe commencera la production en série de la transmission centrale électrique CeTrax. D’ici 2023, un kit complet d’entraînement électrique modulaire, avec essieu et entraînement central, sera mis en place pour les bus et les camions jusqu’à 44 tonnes. Comme les autres systèmes électriques de ZF, il sera “ouvert à la technologie”, c’est-à-dire qu’il pourra être combiné avec une batterie ou une pile à combustible, par exemple.

A lire aussi : ZF réfléchit aussi au camion autonome

ZF peut désormais également étendre son expertise en matière d’électrification aux remorques grâce à l’eTrailer. Cette semi-remorque, avec moteur électrique intégré, peut transformer le camion conventionnel auquel elle est couplée en un véhicule hybride qui consomme jusqu’à 16 % de carburant en moins. Par ailleurs, avec l’e-trailer, on verra une amélioration de la traction et de l’accélération tandis que le niveau sonore et l’usure des freins diminuent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *