IAA 2018 TRM24 Le Mag

Voici le plus gros camion de l’IAA 2018

Le belge MOL CY a présenté à l’IAA 2018 le plus gros camion n’elle n’a jamais construit : le HF8066 à traction intégrale 6×6, d’une puissance de 625 ch  et doté d’une remorque d’un poids total de 230 tonnes. Destiné aux déserts, le monstre devrait être mis en service dès l’année prochaine dans les champs pétroliers et gaziers d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

 

Fabriqué à l’usine MOL CY de Staden, en Belgique, le nouveau HF8066 mesure plus de 4 mètres de haut et plus de 14 mètres de long, permettant un poids brut de 80 tonnes. La plate-forme est équipée d’une sellette escamotable, permettant un accouplement à une remorque d’un poids total brut remarquable de 230 tonnes. Qui dit mieux ?! Le pare-chocs avant appelé cow catcher (attrape-vache) spécifique à un camion de champ pétrolifère permet de pousser un autre véhicule lourd prisonnier d’une piste désertique.

Martin MOL, PDG de MOL, a déclaré : « Aucun autre camion rigide actuellement construit en Europe ne peut offrir la capacité de charge utile et de terrain désertique de notre nouveau HF8066, offrant ainsi une nouvelle capacité à répondre aux énormes exigences logistiques liées à la configuration des foreuses. Le moteur Cummins X Series de 15 litres est la combinaison de puissance idéale pour le camion, fournissant les réserves de couples nécessaires pour traverser les dunes de sable et autres terrains difficiles. »

MOL utilise à la fois les versions hors route X15 et QSX15 du moteur lourd 15 litres de Cummins. Avec jusqu’à 625 ch à 1800 tr / min et un couple maximal disponible de 2779 Nm à 1000 tr / min, le moteur offre toute la résistance et la durabilité nécessaires pour atteindre les 230 tonnes de poids vif du moteur HF8066. La dernière version du moteur X15 respecte les normes Euro VI sans nécessiter de recirculation des gaz d’échappement et utilise un turbocompresseur Wastegate plus simple, offrant l’avantage d’un refroidissement plus facile dans la chaleur du désert et d’une maintenance simplifiée.

Les forages doivent être effectués dans des endroits très éloignés. L’appareil de forage est pris sur place, mis en place et après environ six semaines en moyenne, il est à nouveau démonté pour être transporté à l’emplacement suivant. Cela nécessite une énorme capacité logistique, non seulement à cause de la plate-forme de forage, mais aussi pour l’approvisionnement en énergie générale et l’hébergement des équipages qui restent dans le désert pendant des semaines.

Ces transports ont lieu sur des trajets difficiles qui ne sont généralement pas appropriés pour le transport commercial habituel. Les chariots doivent non seulement avoir d’excellentes capacités hors route, mais aussi des capacités de charge élevées sur leur châssis; en effet, le désert ne connaît aucune restriction quant aux poids et aux dimensions. Les pièces séparables sont souvent transportées en une seule unité sans démontage.

Les camions pour champs pétrolifères MOL ont une configuration 6×6. Le convertisseur de couple, la transmission Powershift et les essieux à réduction planétaire augmentent et transfèrent le couple généré par le moteur aux roues. Les camions pétroliers MOL sont équipés de pneus de sable à haute flottabilité montés sur une seule surface, avec une grande surface de contact au sol, un rapport basse pression au sol et une capacité de charge élevée. De plus, un système de gonflage de pneu semi-automatique est installé pour obtenir une traction dans le sable mou en abaissant la pression d’air du pneu et en créant une plus grande zone de contact entre le pneu et le sol.

Les camions sont construits selon le principe KISS, ce qui signifie Keep It Simple and Simple. Une plate-forme longue et large est montée sur le châssis robuste et est équipée d’un puissant treuil, monté juste derrière la cabine du conducteur. Ils ont été conçus pour charger et décharger leurs cargaisons, appelées «dérapages» dans le jargon technique, sans aucune aide extérieure. Pour ce faire, la plate-forme est équipée d’un rouleau central levable et d’un rouleau à l’arrière. Le câble en acier du treuil est fixé à la cargaison. En enroulant le câble, la cargaison monte le long du pare-chocs arrière incliné, en tôle d’acier épaisse, et roule sur le rouleau sur la plate-forme. Pour le déchargement, le rouleau central est soulevé, le patin descend et est abaissé en retirant le câble du treuil.

Le camion est équipé d’une sellette rétractable, utilisée pour accoupler une remorque. En tant que tel, le camion servira de tracteur.

FICHE TECHNIQUE du HF8066
Engine:

Torque converter:

Gear box:

Front axle:

Rear axles

Winch:

Tyres:

Empty truck weight:

Payload:

GVW:

GCW:

Overall dimensions:

Wheelbase:

Platform deck:

Cummins X15, 625Pk

Dana 8000 series

Dana Powershift transmission, 8000 series, 7 speeds FWD and 1 REV

Kessler, 91 series; load capacity 20 tons

Kessler, 91 series; load capacity 2×30 tons

Braden HP130, capacity: 130.000 lbs (± 60 tons)

29,5R25 single-mounted both front and rear

38 tons

40 tons

80 tons

230 tons

LxWxH: 14.350×3.900x4100mm

9.800mm

LxW: 9.150×3.700mm (»30x12ft)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *