Articles 18H Instantané TRM24

A quoi va ressembler lundi la mobilisation lancée par l’OTRE

Jugeant les mesures du plan résilience insuffisantes, l’OTRE a décidé de lancer un appel à la mobilisation lundi prochain. Les actions devraient prendre la forme d’opérations escargots. La FNTR de son côté devait réunir hier ses instances pour décider ou non d’un mouvement. Sur le terrain, la plupart des blocages des dépôts pétroliers ont été levés par les forces de l’ordre.

L’OTRE note « la volonté du Premier ministre de réunir autour du ministre délégué des transports les organisations professionnelles pour définir les modalités d’un complément d’aides au titre des pertes des dernières semaines ». Elle prévient que les négociations doivent démarrer rapidement. Si l’organisation déclare accueillir « avec satisfaction » cette annonce, elle affirme cependant que « seule une aide financière directe et complémentaire par véhicule (poids lourds, autocars, VUL) », qui soit fixée « dans des délais très courts », sera en mesure de répondre aux attentes de ses adhérents.

A lire aussi : Plan de résilience, les mesures pour le TRM jugées insuffisantes

Il semblerait que la forme de la mobilisation dépendra de la réactivité du ministère des transports de mettre en place une première réunion de négociations. Selon nos informations, des opérations escargots devraient avoir lieu, notamment sur Orléans (45) et Rodez (12). Des camions venant de toute la région Centre Val-de-Loire devraient converger vers le Pôle 45, le centre routier au nord d’Orléans, avant de se diriger vers la Préfecture. Plus d’une cinquantaine de transporteurs de marchandises et de voyageurs devraient se retrouver lundi matin à Sainte-Radegonde avant d’emprunter la RN88 en direction de Rodez.

On a appris par ailleurs que d’autres mobilisations isolées auront lieu. Des transporteurs de la Manche et du Calvados non syndiqués devraient mettre en place des barrages filtrants empêchant la circulation des marchandises. Des actions similaires sont prévues dans le Nord et à Marseille.

Sur le terrain, la majorité des blocages des dépôts pétroliers, à Brest, Vern-sur-Seiche et à La Rochelle, ont été levés hier par les forces de l’ordre. Seul le dépôt pétrolier de Lorient était maintenu hier soir.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.