Equipementiers

A quoi sert le Predictive Powertrain Control sur un camion

Connaissez-vous le régulateur de vitesse prédictif de Mercedes-Benz Trucks, le Predictive Powertrain Control ? Désormais sur routes secondaires, le système apporte d’abord une réduction non négligeable de la consommation de carburant des camions sur lesquels le PPC est installé, l’Actros et l’Arocs.

Le nouvel Actros, par exemple, consomme jusqu’à 3 % de gazole en moins sur route ou autoroute que son prédécesseur, pourtant déjà réputé pour sa frugalité. Sur les routes secondaires, la réduction peut même aller jusqu’à 5 %. L’une des sources majeures de cette économie tient dans l’optimisation de la gestion du régulateur de vitesse, de la transmission et du moteur par un Predictive Powertrain Control (PPC) amélioré.

Selon le Prof. Dr. Uwe Baake (photo), Head of Product Development de Mercedes-Benz Trucks, « l’objectif premier du PPC est de permettre au camion d’économiser le plus de carburant possible et de soutenir du mieux possible le chauffeur. Le système prend automatiquement en compte la topographie, le tracé des routes et les panneaux de signalisation. Cela signifie que les freinages, accélérations et changements de vitesse inutiles sont évités et que le carburant peut être utilisé de manière optimale. Le style de conduite du PPC est souvent plus économe que celui d’un chauffeur professionnel – même lorsque ce chauffeur connaît très bien l’itinéraire et les performances de son camion. »

« Le régulateur de vitesse intelligent et la gestion de la transmission permettent d’économiser en moyenne jusqu’à 5 % de carburant par rapport aux véhicules non équipés de PPC. Le système a été amélioré une dernière fois à l’introduction du nouvel Actros 5. Il y a deux avantages évidents. Premier point, même sur les routes secondaires et en dehors des villes, le PPC offre des avantages en matière de carburant, soit une consommation jusqu’à 5 % inférieure. Deuxième point, les performances du système ont aussi été améliorées sur les grandes routes et les autoroutes. Le seul fonctionnement du nouveau PPC peut se traduire par une réduction supplémentaire de 1,5 % comparé à la précédente version » ajoute-t-il.

“Le système « connaît » plus de 95 % des principales routes européennes. Il relie les informations GPS de position du camion à des cartes routières numériques 3D stockées et calcule ainsi un type “d’horizon électronique” auquel le style de conduite du camion est automatiquement adapté. Ce faisant, le PPC calcule la direction et la topographie de la route afin de planifier à l’avance les changements de vitesse et leur synchronisation et d’ajuster la vitesse par le biais du régulateur de manière prédictive. En même temps, le système utilise en permanence les informations de l’assistance au contrôle de proximité, de sorte que le comportement des véhicules qui précèdent peut être pris en compte dans le contrôle optimisé de la chaîne cinématique.”

Comment fonctionne le PPC sur les autoroutes et les routes principales ?

“Grâce à un certain nombre de mesures intelligentes, le PPC réduit la consommation de carburant sur les autoroutes et les routes principales : par exemple, le système optimise le mode EcoRoll de la transmission automatique pour utiliser au mieux l’élan du véhicule. Le système renonce à l’accélération si le camion peut atteindre la vitesse fixée par le régulateur de vitesse simplement en roulant en roue libre. En outre, le régulateur de vitesse intelligent et le contrôle de la chaîne cinématique utilisent l’élan sur les tronçons en descente en adaptant automatiquement la vitesse. Le système dépasse la vitesse réglée (hystérésis supérieure) du régulateur de vitesse pendant un maximum de 40 secondes pour permettre au camion d’utiliser son élan pour la montée suivante. En outre, avant la descente, le PPC sélectionne le rapport qui assure une utilisation maximale du frein continu, ce qui permet d’actionner facilement le frein de service – un avantage en particulier pour les poids lourds qui descendent une colline. Avant une montée, le système décide automatiquement si un rétrogradage est nécessaire. A la fin de la montée, le rendement est à nouveau adapté, car le PPC peut détecter à l’avance, avant d’atteindre la crête de la colline, si le camion a une vitesse suffisante pour rouler sur cette crête. S’il le fait, elle tolère un ralentissement temporaire à une vitesse inférieure à celle fixée par le régulateur de vitesse.”

Comment le PPC et le Proximity Control Assist fonctionnent-ils ensemble ?

“Grâce à la nouvelle régulation préventive de la distance, le PPC optimise le comportement du véhicule lorsque le régulateur de vitesse intelligent autonome est actif. Le système observe le véhicule qui précède et le prend en considération lors du calcul des futures phases de dépassement. Cela signifie que le PPC peut calculer de manière optimale les changements de rapports et la progression de la vitesse afin d’utiliser au mieux l’élan du véhicule. Le système garantit, par exemple, que le camion peut se rabattre plus tôt si un véhicule qui le précède l’oblige à ralentir.”

Comment le PPC travaille-t-il sur les routes secondaires ?

“Depuis l’introduction de la dernière génération de l’Actros, les astucieux mécanismes du PPC sur les autoroutes et les grands axes routiers peuvent désormais être utilisés sur les routes dites « de campagne ». En outre, le système ne prend pas seulement en compte les pentes, les crêtes, les descentes, mais aussi les virages, les limitations de vitesse et les règles de priorité aux carrefours. Il n’était pas conseillé, jusqu’à présent, de conduire sur les routes de campagne régulateur de vitesse enclenché en raison du grand nombre de situations de circulation différentes, rendant qui plus est une intervention manuelle souvent nécessaire. Aujourd’hui, grâce aux améliorations portées au PPC, les chauffeurs peuvent également utiliser le régulateur de vitesse sur ces routes – une véritable amélioration du confort de conduite qui réduit stress et consommation jusqu’à 5 %. Grâce à des cartes très précises, le PPC “connaît” les limitations de vitesse à venir et les “chausse-trappes” de la route comme les virages, les ronds-points ou les carrefours, tout en tenant compte des possibles « stop » et autres panneaux de signalisation. Même lorsque le chauffeur ne connaît pas encore ces éléments, le système laisse le véhiculer avancer en roue libre au maximum afin de garantir une consommation minimale, voire ajuste la vitesse ou la sélection des rapports de manière prédictive/anticipée afin d’économiser le plus de carburant possible.”

Comment le fonctionnement du PPC est-il affiché au chauffeur ?

“Dès que le chauffeur a enclenché le régulateur de vitesse ou le régulateur de vitesse adaptatif via les boutons à gauche du volant et que le camion a atteint une vitesse de15 km/h, le PPC des nouveaux Actros et Arocs est automatiquement activé. Le symbole PPC en blanc apparait alors sur l’écran principal de la planche de bord. Si le système prend activement le contrôle de la chaîne cinématique, la couleur passe au vert. Les événements à venir sont aussi mentionnés : virages, ronds-points, carrefours, limitations de vitesse, etc.”

Comment fonctionne le PPC ?

“Le PPC se met automatiquement en marche lorsque le chauffeur active le régulateur de vitesse ou le régulateur de vitesse adaptatif au moyen des touches gauche du volant. Le conducteur peut alors utiliser le menu “Système” pour définir la tolérance de vitesse maximale pour les phases de roulage en Eco-Roll sur une plage de 2 à 15 km/h, selon le programme de conduite sélectionné. La tolérance inférieure de vitesse peut être fixée en – 1 et – 10 km/h. Le chauffeur peut aussi définir la vitesse à partir de laquelle le PPC doit commencer à adapter la vitesse en virage, dans le menu « régulateur de vitesse ». Les paramètres du Proximity Control Assist sont également importants pour le PPC : au démarrage du moteur, la distance de référence moyenne est automatiquement fixée. Le chauffeur peut alors fixer la distance en cinq étapes en fonction de ses besoins, amis il doit toujours s’assurer que le camion maintient la distance minimale requise par la loi avec le véhicule qui le précède.”

Comment le chauffeur peut-il stopper le PPC ?

“Le PPC devient actif en arrière-plan sans confirmation du conducteur dès que le régulateur de vitesse est activé et qu’un « horizon » peut être déterminé. Si le chauffeur n’est pas d’accord avec la vitesse sélectionnée par le PPC, il peut à tout moment passer outre le système, en actionnant le frein ou l’accélérateur. De plus, le chauffeur a la possibilité de désactiver totalement le PPC via le menu “Réglages PPC” de l’écran secondaire de la planche de bord.”

Quels sont les véhicules disponibles avec le PPC ?

“Le PPC est disponible sur les Actros et Arocs. Les dernières versions à avoir reçu le PPC sont les versions de transport exceptionnel SLT, les versions toutes roues motrices, celles équipées du système HAD ou du TRC.”

(avec communiqué Mercedes-Benz Trucks)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *