Solutions embarquées

Le tachygraphe intelligent SMT2 sans le service Galileo

La Commission européenne devrait proposer au printemps une modification du règlement d’application du tachygraphe intelligent (Smart Tachograph 2 ou SMT2) qui devait équiper les poids lourds en août prochain. En raison du retard pris dans le nouveau service de Galileo dont il dépend, le SMT2 ne pourra être lancé avec l’authentification de données qu’en avril 2024.

Ce nouveau tachygraphe intelligent prévu par le paquet mobilité doit permettre d’enregistrer automatiquement les franchissements de frontières des véhicules. Or, pour que cela fonctionne, le SMT2 doit être prêt à authentifier le signal du satellite Galileo dès que le nouveau système Galileo sera opérationnel. Ce service s’appelle OSNMA = Galileo Open Service Navigation Message Authentication.

Mais ce service ne sera pas prêt avant plusieurs mois, ce qui repousse son utilisation à avril 2024.  La Commission européenne devrait proposer sous peu une modification du règlement d’application. Les franchissements de frontières seront automatiquement enregistrés par le tachygraphe nouvelle version.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.