Actu

24 camions polonais et lituaniens saisis chez un transporteur belge

Véritable coup de filet de la police belge. 24 poids lourds d’une entreprise de transport de Ypres (Flandres) ont été saisis samedi dernier et 67 conducteurs polonais, bulgares, lituaniens, ont été interpellés. Il s’agirait d’une société « boîte aux lettres » qui employait des routiers étrangers dans l’illégalité.

Les camions saisis étaient immatriculés en Pologne et en Lituanie. « L’action de grande envergure a été organisée dans la lutte contre le dumping social » ont précisé les inspecteurs du travail de Gand qui accompagnaient les policiers. Le nom du transporteur n’a pas été communiqué.

En réalité, ce sont les autorités polonaises qui auraient donné l’alerte. La société basée à Ypres était la base du dispositif et des conducteurs étaient recrutés dans les pays de l’est. D’après les premiers éléments de l’enquête, ils étaient payés sur la base des salaires de leur pays d’origine. Certains n’étaient pas rentrés chez eux depuis trois semaines. Les conducteurs ont été entendus sur leurs conditions de travail et de vie.

4 Responses

  1. Bravo au gouvernement Belge pas comme en France qui laisse faire ce genre d entreprise qui exploite les chauffeurs

  2. Ils sont pas mal les belges alors que c’est eux qui commence il y au moins 20 ans en arrière à embaucher des conducteurs des pays de l’est avec leurs amis Ollandais et Luxembourgois paradis fiscal en passant en France les syndicats la ont toujours dénoncé mais comme nos patrons leurs mettes des bâtons dans les roues ça continue.

  3. Pour info c’est les transport Sitra qui embauche des chauffeurs de l’est sous contrat russes lituaniens polonais roumain et certains même sous contrat intérimaire anglais les camions sont acheté en Belgique et directement immatriculé en Lituanie sans jamais mettre une roue dans le pays d’immatriculation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *