Actu

Portugal : les transporteurs décidés à bloquer le pays

Après les routiers Brésiliens, c’est au tour des transporteurs portugais de se mettre en grève. L’ANTP (association nationale portugaise de transporteurs) vient de lancer un mouvement de grève nationale. Plusieurs opérations escargots et barrages ont été mis en place sur la route principale du nord au sud. Au cœur des revendications : plusieurs mesures prises durant la crise de 2008 qui mécontentent les transporteurs aujourd’hui.

Depuis lundi 8 heures, les transporteurs portugais font grève à l’appel de l’ANTP qui n’est pas soutenue par les autres fédérations portugaises. Les mesures mises en place alourdissent la charge de travail des entrepreneurs. Les transporteurs dénonce une dégradation des conditions de travail : hausse du carburant, taxation, conditions de travail transgressées, règle du marché remises en cause, …

Les transporteurs exigent une régulation du secteur, l’obligation de payer dans un délai maximum de 30 jours, la mise en place d’un mécanisme d’inflation dédié au TRM et la nomination d’un secrétaire d’Etat aux Transports. Mais l’ANTP souhaite avant tout un prix du carburant indexé sur le prix du transport.

La grève a été lancée pour une durée indéterminée. Une délégation de l’ANTP devait rencontrer aujourd’hui le ministère des transports pour la troisième fois. Les autres réunions n’ont abouti à aucun accord et donc à aucune levée de la grève.

L’ANTP qui avait été crée lors du blocus des transporteurs en 2008 représente les petites et moyennes entreprises du secteur. Elle compte 7 500 entreprises et plus de 300 000 salariés.

One Response

  1. Je suis d’acoc avec les grévistes, on devait prendre leur exemple mais pour tout CEE.
    Je suis sûre 200% que les problèmes peuvent se régler très rapidement, faut pas oublier que 75% de la marchandise se fait avec les camión, on a une force incroyable, mais malheureusement, on n’est pas unit.
    Dommage 😢😢😢😢😢

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *