Actu RECAP ETE

L’Allemagne à la présidence UE donne ses priorités pour le transport routier

L’Allemagne qui prend la présidence du Conseil de l’Union européenne pour 6 mois a présenté au Parlement ses priorités aux différentes commissions parlementaires. Même si elle n’est pas en phase sur tous les sujets transport avec la France, elle a mis en avant ce qu’elle attendait pour le transport et en particulier pour le transport routier de marchandises.

Le ministre des affaires économiques et de l’énergie, Peter Altmaier, a déclaré que la présidence chercherait à faire avancer les stratégies relatives à l’industrie et aux PME. « Les technologies européennes clés devraient être renforcées et les chaînes de valeur européennes devraient continuer à être sécurisées à la suite de la crise du COVID-19 », a-t-il ajouté. Il a aussi déclaré vouloir faire avancer la stratégie de l’UE en matière d’hydrogène. ‘‘Nous souhaitons tous que le pacte vert soit un succès’’, a-t-il affirmé. En même temps, la révision à venir des objectifs de réduction des gaz à effet de serre à l’horizon 2030 ‘‘doit être organisée de manière à offrir à nos industries clés des perspectives de croissance prévisibles’’, a-t-il ajouté.

Un mécanisme d’urgence transfrontalier pour le TRM

Le ministre fédéral des transports et des infrastructures numériques, Andreas Scheuer, a souligné que l’UE devait tirer les leçons de la crise du COVID-19 et mettre en place un mécanisme commun réaliste pour évaluer une situation d’urgence, notamment un mécanisme d’urgence transfrontalier pour le transport de marchandises. Il a expliqué que les six prochains mois seraient consacrés à la relance et à la remise en marche de la mobilité. Parallèlement, l’objectif est de transformer le secteur pour qu’il devienne plus efficace et plus respectueux du climat, et qu’il profite des possibilités offertes par la numérisation.

Les députés ont critiqué le manque de coordination entre États membres pendant la crise et ont demandé à la présidence allemande d’accorder l’attention nécessaire au transport ferroviaire et aux droits des passagers.

(avec communiqué UE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *