Actu

Des routiers visés par des tirs dans la Marne

Deux enquêtes ont été ouvertes à Melun (77) et à Châlons-en-Champagne (51) après que des routiers aient été victimes de tirs. Les faits se sont déroulés à plusieurs reprises depuis l’été dernier sur la nationale 4, l’axe Paris-Strasbourg, sans faire de victimes. Seuls les camions ont été endommagés.

L’un des routiers visés par des tirs, Cyril Parisot, a témoigné sur BFMTV : « le premier soir que c’est arrivé, les deux impacts avaient la taille d’une balle de tennis, le deuxième soir, il y a eu des bris de verre, raconte Cyril Parisot à BFMTV.com. C’est sûr que ce n’est pas un caillou qui a fait ça. Si ça traverse, je les prends dans la tête. » Le conducteur a été visé à deux reprises en moins de 24 heures, à Courtacon, en Seine-et-Marne, et à Courgivaux, à la frontière avec la Marne.

Cyril Parisot a décidé de porter plainte comme une dizaine de ses collègues, selon nos informations. Les plaintes sont traitées par le parquet de Melun qui a ouvert une première enquête. Une seconde enquête pour “violences avec arme sans ITT” a également été diligentée par le parquet de Châlons-en-Champagne.

Les gendarmes ont déjà pu déterminer que les tirs ne proviennent pas d’une arme à feu parce que les projectiles n’ont pas traversé le pare-brise. Mais s’agit-il d’un acte isolé ou d’un groupe d’individus. L’enquête s’annonce difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.