EDITO HERVE REBILLON

Dessines-moi un nouveau camion

Jamais on avait décidé d’apporter autant de modifications sur le poids lourd en un laps de temps. En validant trois nouvelles mesures obligatoires (et non plus des préconisations) – une cabine arrondie, une vision sécuritaire et une norme CO2, Bruxelles impose aux constructeurs de produire un nouveau Camion.

Les eurodéputés ont décidé tout d’abord de changer la physionomie du camion pour le rendre plus aérodynamique. Sa cabine sera désormais plus arrondie ! Au delà de l’aspect visuel, cette décision n’est pas anodine car elle implique de revoir la carrosserie du véhicule jusqu’ici à quelque chose près standard. Certains constructeurs s’y étaient préparés bien en amont. Ils ont tout de même gagné au change : ils pourront allonger leurs cabines de 80 à 90 centimètres ! Je me souviens qu’en sortant son Actros en 1996, Mercedes avait précisé que la cabine était modulable au cas où. Il y a donc vingt ans … Seul bé mol : la date d’introduction de ces cabines arrondies a été avancée au 1er septembre prochain. Une course contre la montre pour les constructeurs. Les prochains modèles, notamment le nouveau MAN annoncé pour cette année, devront s’y conformer.

Bruxelles s’est penché aussi sur l’aspect sécuritaire en rendant obligatoire ce qu’elle a appelé la « vision directe » afin de supprimer les angles morts à bord des poids lourds. Là encore, Mercedes a une longueur d’avance puisque son nouvel Actros lancé à Hanovre en septembre dernier est doté d’un système de caméras qui supprime les rétroviseurs extérieurs.

Enfin, les eurodéputés ont mis en place, pour la première fois, une norme CO2 pour les poids lourds. Les constructeurs n’y sont pas opposés mais les objectifs de réductions restent trop élevés : 15% d’ici 2025 et 30% d’ici 2030. Ils sont donc contraints à proposer un mix énergétique comme l’a précisé Jean-Marc Diss, directeur général de Mercedes-Benz trucks France, lors d’un entretien avec TRM24. Ce qui veut dire : offrir une gamme de camions « propres » électriques et gaz suffisantes et « abordables » lorsque l’on sait que ces technologies ont un coût et que les aides d’achat sont encore insuffisantes. Le pari paraît difficile.

Bref, c’est un camion nouveau que nous devrions voir sortir des usines d’ici quelque temps. Et c’est sans doute la forme des cabines qui devrait être le plus visible.

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *