Actu

Gouvernement : le transport pourrait perdre son ministère

Selon nos informations, Emmanuel Macron souhaitant un équipe gouvernementale resserrée avec une quinzaine de ministres aurait demandé à Elisabeth Borne, la nouvelle Première ministre, de nommer un secrétaire d’Etat aux transports. Il serait intégré à un ministère de la Planification écologique et territoriale qui pourrait être confié à l’eurodéputé Pascal Canfin.

Mais selon une source de l’Elysée, la nomination des ministres délégués et secrétaires d’État pourraient avoir lieu dans un second temps, après les élections législatives du 12 et 19 juin. En clair, s’il devait y avoir un secrétaire d’Etat aux transports, il pourrait ne pas être nommé dans les prochaines heures.

Un proche d’Elisabeth Borne confiait hier soir à TRM24 que la nouvelle Première ministre souhaitait avoir un œil sur le transport (qu’elle connait bien) pour le volet retraite et celui social. L’option d’un secrétaire d’Etat au lieu d’un ministre ne lui déplairait pas. Bien au contraire.

Elisabeth Borne a consulté hier des personnalités politiques et de la société civile, mais aussi d’anciens Premiers ministres : Edouard Philippe et Bernard Cazeneuve. Elle s’est entretenue avec le président du Sénat, Gérard Larcher, et le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand. Elle devait enfin s’entretenir en fin de journée avec les partenaires sociaux et les présidents des associations d’élus.

Une chose est confirmée par l’Elysée : le premier conseil des ministres avec la nouvelle équipe ministérielle devrait avoir lieu demain vendredi au plus tard. Cela veut dire que le nouveau gouvernement devrait être connu dans la journée. Avec Macron, tout peut bouger au dernier moment, ce qui n’exclut pas qu’un ministère des transports soit maintenu. Fin du suspens dans quelques heures.

One Response

  1. Bref on prends les mêmes et on recommence… Ca me rappelle l’immobilisme de Chirac… là on peut dire qu’on avance…….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.