Articles 18H

L’usine de production de camions électriques Navistar au Texas

Navistar a dévoilé son usine de production de San Antonio (Texas) où sortiront prochainement ses camions de classe 6-8 électriques. Le constructeur américain qui a investi 250 millions de dollars compte produire à moyen terme 52 véhicules par jour.

« Les choix que nous faisons aujourd’hui porteront Navistar à un nouveau niveau d’impact dans l’industrie du transport. C’est pourquoi nous jetons les bases de l’avenir dans cette usine, car l’avenir commence par les décisions et les investissements que nous faisons aujourd’hui », a déclaré Mark Hernandez, vice-président exécutif de la production mondiale et de la chaîne d’approvisionnement chez Navistar.

D’ici 2030, Navistar prévoit de réduire de 20 % l’intensité énergétique dans son usine de San Antonio et dans les autres : à Springfield, dans l’Ohio, et à Escobedo, au Mexique. Même, les chariots élévateurs fonctionneront sur des piles à combustible, utilisant de l’hydrogène développé sur place.

L’usine est de haute technologie. Elle est dotée d’un atelier de carrosserie high-tech avec des tests de soudure par ultrasons et des inspections 3D en ligne automatisées. Des robots multifonctions sont utilisés pour l’encadrement, la distribution et le soudage.

600 employés feront tourner à terme l’usine de Navistar. Les premiers camions électriques ont déjà été produits au Texas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.