Solutions embarquées

Tachy : « les téléchargements en automatique respectent toutes les règles sanitaires » Philippe Gaso, PDG FLIP ELEC

COVID-19 oblige, les conditions sanitaires de gestion des flottes s’imposent. Philippe Gaso (photo), PDG de FLIP ELEC, a accordé une interview à TRM24. Le dirigeant revient sur les gestes barrières qui s’appliquent aussi aux tachygraphes à bord des camions et lors des téléchargements des données.

TRM24 : Pourquoi les gestes barrières s’appliquent-ils pour les tachygraphes ?

Philippe Gaso :

« Pour éviter la contamination COVID 19 au personnel sédentaire, le gouvernement demande de dématérialiser tout ce qui peut l’être au niveau des camions. Les téléchargements des fichiers C1B et V1B en font partie au même titre que les bons de livraison ou les lettres de voiturage. Le conducteur ne doit plus traverser les bureaux au milieu du personnel sédentaire pour mettre sa carte dans un lecteur. Le patron, chef de service ou technicien d’atelier ne doit plus aller physiquement dans le camion pour télécharger le fichier tachygraphe car le risque d’attraper le virus est réel. »

TRM24 : Pour l’instant, cela se fait comment ?

Philippe Gaso :

« Par habitude, plus de 60% des sociétés qui ont des camions font le téléchargement des données sociales en manuel avec la clé et un lecteur de carte. C’est un système basic, 100% manuel mais qui coûte cher en temps salaire : 15 euros par téléchargement du tachygraphe.

C’est une contrainte physique d’aller dans le camion, le temps de téléchargement est de 20 minutes par tachy, les camions étant sur le parc le week-end, c’est donc la punition du samedi pour le chef d’entreprise. Jusqu’en 2012, les tachygraphes n’étaient pas communicants, cette méthode manuelle était la seule possible mais maintenant que les tachygraphes sont communicants, c’est devenu anti-économique de continuer à faire les téléchargements manuels. Le coût en salaire moyen, charges comprises, par téléchargement, est de 15 euros. »

TRM24 : Que se passe-t-il si les utilisateurs restent avec cette méthode manuelle et n’appliquent pas les gestes barrières ?

Philippe Gaso :

« En cas de contamination, il y aura recherche de la cause et si c’est dû à des gestes barrières préconisés mais non mis en place, c’est le chef d’entreprise qui sera responsable.

Grâce à la technologie, il est possible à coût identique, de faire les téléchargements à distance et en automatique, en respectant toutes les règles sanitaires et en facilitant la gestion pour l’entreprise, POURQUOI se priver de cela ? »

TRM24 : Que proposez-vous ?

Philippe Gaso :

« Un objet connecté réglementaire et universel, le TACHYCOM 2. Il permet de télécharger de façon illimitée sur l’Europe et les DOM, les cartes conducteurs et la mémoire des tachys. Et pour les sociétés qui ont de l’informatique mobile, à partir de smartphone et tablette, c’est juste la brique technique qui leur manquait. Grâce au Tachycom 2, nous avons 2 offres services possible : pour les sociétés qui ont de 1 à 2 camions, il existe le contrat d’externalisation. Tout est fait à distance par un prestataire, téléchargement, lecture, archivage, information. Le client est en règle et ne s’occupe plus de rien pour un coût moins élevé que s’il le faisait lui-même en manuel. Pour toutes les autres sociétés, l’entreprise continue à gérer elle-même les données sociales sauf que tout arrive en automatique dans son logiciel, sans déplacement et sans mobiliser de personnel, à date fixe donc sans retard. Là encore le coût de l’automatisme est le même que la méthode manuelle. »

TRM24 : C’est simple à installer ?

Philippe Gaso :

« Oui, car il n’existe qu’un seul modèle, il se connecte en 5 minutes derrière le tachygraphe sans agrément, sans formation ou compétence. Le client utilisateur final peut le brancher lui-même ou passer par une station tachygraphe pour un prix d’environ 50 euros, sans immobilisation. »

TRM24 : Comment l’acheter ?

Philippe Gaso :

« Il faut passer par www.flip-elec.fr ou www.tplt.fr Le matériel est livré en 24 heures et est opérationnel immédiatement. »

TRM24 : Qui contacter chez FLIP ELEC ?

Philippe GASO au 06 72 14 23 00 ou p.gaso@flip-elec.fr

Valérie COUCHARD au 04 81 07 24 26 ou v.couchard@flip-elec.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *