Actu

Transport-entreposage : bond des défaillances des petites entreprises

Le total de défaillances d’entreprises continue à progresser tout en restant bien en dessous des niveaux d’avant-pandémie de Covid-19, selon des chiffres publiés par la Banque de France. Cependant, les TPE augmentent fortement (+26,6%). Le secteur du transport et entreposage enregistre la plus forte hausse (+23,8%).

Sur une année (mai 2021-avril 2022), 30 915 défaillances ont ainsi été recensées, en progression de 7,4%. En mars 2022, l’indicateur avait comptabilisé 30 163.

« L’accroissement observé doit être interprété avec précaution, puisque la période de référence (mai 2020-avril 2021, NDLR) comprend les premiers mois de la crise Covid-19, où le nombre de défaillances a été particulièrement faible du fait de la fermeture temporaire des tribunaux de commerce», a toutefois nuancé la Banque de France. Par ailleurs, «il n’y a pas à ce stade de signe d’une vague de faillites à venir», a-t-elle à nouveau souligné.

Le plus inquiétant est la hausse importante des défaillances des Très Petites Entreprises (TPE) t Petites et Moyennes Entreprises (PME) : +26,6% entre mai 2021 et avril 2022. En revanche, les défaillances de grandes entreprises et entreprises de taille intermédiaire ont reculé de 59,2% sur un an.

Les secteurs du transport/entreposage (+23,8%), de l’industrie (+14,4%) et de la construction (+14,1%) ont connu de nombreuses défaillances, alors que les activités immobilières (-2,5%) et l’hébergement/restauration (-3,3%) ont été davantage épargnés.

Source : Banque de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.