Actu

ZF mise sur l’acier vert

ZF annonce avoir conclu un accord d’approvisionnement à long terme avec la start-up suédoise H2 Green Steel. À partir de 2025 et jusqu’en 2032, l’entreprise scandinave augmentera sa production pour fournir à ZF 250 000 tonnes d’acier par an. Ce chiffre représente 10% des besoins actuels en acier de ZF et permettra d’économiser environ 475 000 tonnes de CO2 par an.

ZF traite directement et indirectement quelque 2,5 millions de tonnes d’acier par an dans le monde entier. La société a conclu un accord avec H2 Green Steel en vue d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2. La start-up suédoise a été lancée en 2021 avec pour objectif d’accélérer la décarbonisation des industries lourdes, à commencer par la sidérurgie, grâce à de nouveaux procédés et technologies de production ainsi qu’à l’utilisation d’hydrogène vert.

L’acier sera produit selon un processus entièrement intégré, misant sur une numérisation de bout en bout, sur l’électricité issue de sources d’énergie renouvelables et sur l’hydrogène vert au lieu du charbon. Dans la fabrication traditionnelle de l’acier, la réduction du minerai de fer s’effectue en le chauffant avec du charbon, ce qui entraîne une réaction chimique qui sépare l’oxygène du fer en formant et émettant du CO2. Lors du processus de production de H2 Green Steel, l’hydrogène vert réagit avec le minerai de fer de la même manière que le carbone, ce qui donne lieu à l’extraction d’oxygène. Cependant, au lieu de produire du CO2, le principal dérivé est l’eau.

À partir de 2025, H2 Green Steel augmentera sa production pour fournir à ZF 250 000 tonnes d’acier par an à partir de son usine située dans le nord de la Suède. Ce chiffre représente dix pour cent des besoins actuels en acier de ZF et permettra d’économiser environ 475 000 tonnes CO2 par an. L’accord d’approvisionnement s’étend jusqu’en 2032.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.