Actu

Des pistes pour améliorer la vision des conducteurs routiers

Même si le nombre de morts dans des accidents impliquant des poids lourds a chuté de 50% en 15 ans, les recherches se poursuivent pour améliorer la sécurité des camions, et en particulier la vision des conducteurs. Selon l’ACEA, les systèmes de sécurité active comme les caméras seraient deux fois plus efficaces que les cabines dites de vision directe.

L’une des pistes est une refonte de la cabine du camion permettant de modifier le champ de vision directe du conducteur. « Cela implique de monter la cabine devant le moteur du poids lourd plutôt que dessus, ce qui rapproche le conducteur de la route tout en réduisant la capacité de chargement disponible et en augmentant la surface des vitres de la cabine » précise l’ACEA.

Mais les recherches ont démontré que les mesures de sécurité active utilisant des caméras et des capteurs réduisent de moitié le nombre de morts dans des accidents de poids lourds. Les systèmes permettant de détecter les usagers de la route vulnérables (tels que les piétons ou les cyclistes), par exemple, peuvent réduire le nombre de décès de 1,53%, contre seulement 0,95% dans le cas des cabines à entrée réduite.

« Même avec le champ de vision le plus large possible dans une cabine à entrée basse, un conducteur de camion ne peut regarder que dans une direction à la fois et peut néanmoins ne pas remarquer un piéton ou un cycliste de l’autre côté du véhicule. En effet, une approche holistique (combinant une technologie de sécurité active avec une vision directe et indirecte améliorée) est beaucoup plus efficace que de se concentrer sur les cabines à entrée réduite » précise l’ACEA.

Un autre inconvénient des cabines à entrée réduite «vision directe» est leur impact négatif sur la capacité de charge des camions, car elles nécessitent des modifications majeures de la configuration du véhicule.

Source : ACEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *