TRM24 Le Mag

Ce jeune est le meilleur apprenti de France en maintenance de Véhicules industriels

Il a tout juste 18 ans et passera son bac pro maintenance véhicules industriels dans quelques semaines. Il réalise en ce moment sa formation en alternance dans un Volvo Truck center situé à Roissy. Florian de Oliveira vient d’obtenir le titre du meilleur apprenti de France en maintenance de véhicules industriels, sous l’égide de la Société des Meilleurs ouvriers de France.

La finale s’est déroulée au Garac d’Argenteuil. C’est à l’issue d’une compétition intense, en trois phases, avec tout d’abord des qualifications départementales et régionales où Florian a obtenu dans les deux cas la médaille d’or, puis une finale nationale, plus complexe qui demande une moyenne supérieure à 18/20 que Florian a obtenu son titre de meilleur apprenti de France.

Titulaire du brevet des collèges, Florian a intégré le CFA Garac d’Argenteuil, afin d’apprendre son futur métier grâce, entre autres, à la formation en alternance
« D’abord parce que je suis convaincu que pour ce genre de métier un ancrage en entreprise est indispensable et complémentaire d’une formation scolaire, laquelle reste bien entendu capitale. Le fait d’être intégré à une entreprise m’a aussi permis de gagner en maturité. En ce qui concerne Volvo Trucks, c’est une question d’affinités. J’ai d’ailleurs fait ma première année dans une petite entreprise qui entretenait une flotte d’autocars, que j’ai quittée parce que j’estimais de ne pas y avoir assez de travail mais aussi parce que j’étais très attiré par la marque Volvo Trucks. J’ai donc postulé au Volvo Trucks Center de Roissy et j’ai eu la chance d’être recruté. »

Bien qu’aucun membre de sa famille ne soit dans le métier, Florian est néanmoins un véritable passionné de dépannage et de poids lourds.
Il a choisi l’univers du poids lourd pour le côté clinique des ateliers, et le fait
« d’avoir de la place et du temps pour travailler au calme et dans un environnement agréable » souligne le jeune homme qui avoue par ailleurs aimer particulièrement les lieux épurés.

Même s’il ne part pas en intervention de dépannage aujourd’hui car il n’est pas majeur, l’attirance pour ce secteur d’activité est bien présente.
Il l’explique par des similitudes avec sa personnalité : « J’aime le fait de devoir toucher un peu à tout et de me trouver face à des cas différents à chaque mission. J’aime bien bouger, rencontrer des nouvelles personnes et la perspective de réparer un camion sur place pour que le chauffeur puisse continuer sa route, faire une réparation provisoire pour que le véhicule puisse se rendre au garage le plus proche ou appeler un remorqueur pour emmener le véhicule jusqu’à son lieu de réparation si on n’a pas d’autre choix, s’inscrit dans une notion de service qui pour moi veut dire beaucoup. Ce qui me plait le plus, c’est lorsque l’on arrive à réparer sur place et que le conducteur peut repartir. Mettre les mains dans le cambouis et parvenir à remettre à la route un véhicule immobilisé a pour moi quelque chose de magique ».

Lorsqu’on lui pose la question de l’après bac, sa réponse est encore floue mais Volvo Trucks fera partie de son histoire :
« Je ne sais pas encore. Je suis tiraillé entre une certaine envie d’entrer dans la vie active et la possibilité de continuer mes études. Dans les deux cas, j’ai la chance d’avoir l’opportunité de le faire avec Volvo Trucks, car mon chef d’atelier m’a proposé de rester à ses côtés si je continuais mes études en alternance, ou d’intégrer l’équipe à plein temps et d’être embauché. C’est donc une grande chance pour moi de pouvoir dans tous les cas rester chez Volvo Trucks. »

(avec communiqué Volvo Trucks)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *