Social

Le salaire de base a augmenté de 0,7% dans le transport

Selon les dernières données de la Dares, le service des statistiques du ministère du travail, l’indice du salaire mensuel de base (SMB) dans le secteur privé a augmenté de 0,7% au 1er trimestre 2018. La hausse pour le secteur du transport et de l’entreposage est la même que celle du SMB sur la même période.

L’indice du salaire mensuel de base croît donc de 0,7% dans le transport et l’entreposage au cours du premier trimestre 2018 alors qu’il augmente de 1,5% sur un an. Une hausse plus importante que l’an dernier puisque l’augmentation de l’indice du SMB variait selon les trimestres entre 0,1% et 0,4%. La plus forte augmentation pour le premier trimestre de cette année reste celle de la construction : +0,9% (+1,6% sur un an). À titre de comparaison, l’indice des prix (pour l’ensemble des ménages et hors tabac) augmente de 1,3 % entre mars 2017 et mars 2018.

La durée hebdomadaire collective moyenne du travail des salariés à temps complet est stable au 1er trimestre 2018 et s’établit à 35,6 heures. C’est dans le secteur de l’hébergement et de la restauration dans celui des transports et entreposage que la durée hebdomadaire collective moyenne du travail est la plus élevée : elle approche 37 heures par semaine dans le premier et dépasse 36 heures dans la transport.

Au 1er trimestre de l’année 2018, la proportion des salariés titulaires d’un contrat à durée déterminée (CDD) est en baisse et s’établit à 8,8 %. Cette proportion varie avec la taille de l’entreprise : 10,7 % des salariés des entreprises de 10 à 19 salariés sont titulaires de ce type de contrat, contre 7,4 % de ceux des entreprises de 500 salariés ou plus. Le recours aux contrats à durée déterminée varie également selon les secteurs d’activité. Ceux de la fabrication de matériel de transport et ceux de la fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques et de machines emploient peu de CDD (respectivement 3,9% et 4,3%), alors que le secteur des autres activités de services compte jusqu’à 19,8 % de leurs salariés en CDD.

Sources : DARES – Ministère du travail

Lire les données de la DARES

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *