Social

Nouveau dispositif de prévention pour les 600 000 non cadres de la branche Transport

Hier, la CSMF et Klesia ont présenté un nouveau dispositif de prévention pour les 600 000 non cadres de la branche Transport : marchandise, voyageur, transports urbains hormis RATP et SNCF. Il permettra la prise en charge d’une consultation prévention et d’un suivi spécifique qui pourra s’étendre par la suite à d’autres branches professionnelles.

Dès cet été, l’ensemble des salariés du Transport pourront bénéficier d’une consultation et d’un suivi de prévention adaptés aux risques de santé de leur profession. L’ensemble des médecins, qu’ils soient ou non adhérents à la CSMF, pourront participer à ce dispositif, sous réserve d’avoir été préalablement formés, et les salariés auront le libre choix de leur praticien.

Cette consultation sera gratuite, sans avance de frais du salarié. Elle sera prise en charge intégralement par le fond de prévention de la branche Transport, géré par Carcept Prev (Groupe Klesia). Celui-ci a été initié en 2017 dans le cadre de la réforme du régime de prévoyance, et vise à faire des salariés des acteurs de leur santé.

Un système innovant à points incitant à la prévention santé a été développé et poursuit l’objectif d’une réduction du coût des accidents du travail et maladies professionnelles (ATMP) de la branche, dont le taux est aujourd’hui de 5,5 % de la masse salariale pour les entreprises. Carcept Prev ne sera destinataire d’aucune information médicale. Chaque salarié disposera à l’issue de sa consultation prévention d’un relevé de conclusion avec des conseils personnalisés respectant le secret médical.

« Klesia se définit comme un assureur d’intérêt général qui a fait de la prévention santé un axe majeur de sa stratégie d’innovation sociale. Nous menons, dans nos secteurs privilégiés comme le transport, les métiers de la santé ou encore du tourisme, des actions destinées à améliorer le quotidien des salariés, et surtout à prendre en compte les risques professionnels spécifiques à leur métier » a déclaré le directeur général de Klesia, Christian Schmidt de La Brélie. « Nous allons aujourd’hui plus loin en proposant une action inédite et en œuvrant de concert avec des médecins. »

La consultation prévention pour la branche Transport a été construite en priorité autour du risque cardio-vasculaire, mais aussi au vu des statistiques existantes pour cette profession, étendue aux affections ostéo-articulaires, psychiatriques, pneumologiques, neurologiques, endocrinologiques et cancérologiques.

La consultation prévention comporte trois phases, en questionnant le patient (44 items), en pratiquant un examen clinique complet et si besoin d’éventuelles explorations complémentaires. A l’issue de cette consultation de prévention, une lettre de synthèse sera adressée au médecin traitant du patient, celle-ci faisant part des anomalies observées et des conseils de prévention délivrés.

Suite à son travail scientifique, l’ACFM (Association Confédérale pour la Formation Médicale) a mis en place un programme de formation qui se déroulera en présentiel dans plusieurs villes de France, et par e-learning ultérieurement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *