Actu

Brexit : que dit l’accord signé entre Bruxelles et Londres

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a annoncé la conclusion d’un nouvel accord sur le Brexit entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Voici les principales modifications qui concernent essentiellement les marchandises passant par l’Irlande du Nord.

Le compromis trouvé modifie le protocole sur l’Irlande et l’Irlande du Nord inclus dans l’accord de retrait négocié précédemment, une partie du texte que l’UE était jusque-là réticente à changer. Il établit des règles particulières pour les douanes concernant les marchandises arrivant en Irlande du Nord, qui reste dans le territoire douanier britannique, selon que celles-ci sont destinées à y rester ou à passer dans le marché unique européen. Elle établit également un mécanisme de « consentement » des autorités nord-irlandaises sur la poursuite de l’application de certaines règles de l’UE dans la province britannique, après une période de quatre ans suivant la mise en œuvre de l’accord.

L’accord de retrait, s’il est adopté, prévoit plus généralement les conditions du divorce entre le Royaume-Uni et l’UE, notamment en matière de droit des citoyens et de respect des engagements financiers. Il introduit également une période de transition jusqu’à décembre 2020 pour un départ en douceur. « On est tous soulagés », a commenté le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel à son arrivée à Bruxelles. « C’est dans l’intérêt de tous d’avoir un accord », a-t-il souligné. « Maintenant, c’est Londres qui a la balle dans son camp », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.